100SILEX, de 0 à 100 s: artistes
1080 Jean-Louis Murat - Chroniques et interviews des artistes indie-pop-rock - Magicrpm.com
Track by track - 14/10/11 pop, musique, chronique, album, interview, concert,pop-rock, rock alternatif, rock indé, electro, hip-hop, live, carnet deroute, saga, session acoustique, actu, infos musique, agenda, sortied'album, indie-pop-rock, magazine, hors-série, sampler, clip, video-clip,concours, pop moderne, folk, songwriter, remix
http://www.magicrpm.com/a-lire/interview/jean-louis-murat/track-by-track-14-10-11

879 Twitter expliqué à ta grand-mère » Article » OWNImusic, Réflexion, initiative, pratiques
Aussi surprenant que cela puisse paraître, nous rencontrons souvent des artistes pour qui le réseau social de micro blogging Twitter demeure un mystère. Il est temps d'y remédier, non ? | owni.fr, Digital Journalism : Société, pouvoirs et cultures numériques artistes, conseils, débutant, Facebook, How-To, Influence digitale, marketing, musiciens, personal branding, réseaux sociaux, tutoriel, twitter, Toc-Arts, Twitter, expliqué, à, ta, grand-mère, OWNI , journalisme , presse, pure player, média, média sociaux, multiblog, multi-auteur, édition, digital journalism, datajournalisme, france, wordpressMu, buddypress
http://ownimusic.com/2011/01/19/twitter-explique-a-ta-grand-mere/

791 A la découverte des pionnières électroniques « Global Techno
Alice Shields, Daphne Oram, Laurie Anderson, Laurie Spiegel, Les femmes dans la musique électronique, Pauline Oliveros, Women in electronic music Texte : Jean-Yves Leloup Version longue (mais alors vraiment très longue) de l’article publié dans le magazine Tsugi de Décembre 2009. Ignorées, méconnues ou parfois même méprisées, de nombreuses femmes ont participé depuis le début du 20e siècle à la grande aventure de la musique électronique. A l’heure où l’on redécouvre les œuvres des Britanniques Delia Derbyshire et Daphne Oram, ainsi qu’une grande partie de l’électronique primitive des années 50 à 70, voici l’histoire de quelques artistes injustement oubliées.
http://globaltechno.wordpress.com/2009/12/21/a-la-decouverte-des-pionnieres-electroniques/

739 Sound Designers.Org :: Le son qui a du sens
Le son qui a du sens sound design,sounddesign,sound designer,sounddesigner,audio,numérique,sound,design,montage,montage son,design sonore,son,mixage,enregistrement,habillage,doublage,synchro,composition,prise de son,bruitage,bruit,mastering,sonothèque,dolby,DTS,surround,multicanal,multi-canal,5.1,SR,MAO,M.A.O.,ingénieur,ingénieur du son,opérateur,opérateur du son,compositeur,réalisateur,réalisateur sonore,réalisation sonore,multimédia,MIDI,acoustique,création,sonore,production,postproduction,post production,audiovisuel,audiovisuelle,film,cinéma,vidéo,télévision,radio,musique,publicité,studio,forums,news,chat,articles,bancs d'essai,liens,téléchargements,captures,RSS,newsfeed,biblio,AES,EBU,OMF,AAF,VST,VSTi,RTAS,TDM,HTDM,AU,MAS,DX,DXi,Pro Tools, Digital Performer, Nuendo, Cubase, Logic, Pyramix, Samplitude, Wavelab, SoundForge, Cool Edit, Fairlight, Euphonix, Neve, SSL,Yamaha,Mackie,MOTU,Steinberg,Digidesign,Merging,AVID,soundminer,twistedwave Le Pré-Mastering audio est une étape située après l’enregistrement et le mixage, en fin de la chaîne de production audio, c’est la dernière optimisation du projet. Néanmoins, c’est la partie du processus la moins connue tant par les professionnels que par les artistes. Le manque de connaissances à ce sujet peut amener à se poser plusieurs questions : « Quelle est son utilité ? Pourquoi un individu appelé ingénieur de Mastering toucherait à mon travail que je considère comme étant abouti ? … » De plus si les personnes agissant en amont de la production audio et plus particulièrement au niveau du mixage ne connaissent pas de quelle façon et dans quelle direction sera finalisé leur projet, des erreurs ne pourront être évités et les bénéfices apportés par une étape de finalisation ne seront pas optimaux. On peut aussi déduire qu’une activité mal connue est inévitablement victime de préjugés et de fausses interprétations. Dans ce mémoire, je porterai mon attention sur les moyens d’optimiser la transition entre le mixage et le Pré-Mastering. En effet, lors d’une séance d’enregistrement, les techniciens concernés agissent toujours en pensant à l’étape suivante, c'est-à-dire celle du mixage. La démarche à suivre devrait être la même au moment de mixer à l’attention du Pré-Mastering. De cette façon, chacun remplit son rôle de façon optimale et le produit peut prendre toute son ampleur. Pour ce faire il faut donc éclaircir les moyens et les logiques utilisées dans les studios de Mastering et mettre en évidence les bénéfices qu’on en retire. Après un bref historique, pour « planter le décor », je commencerai par mettre en avant les différents avantages que l’on peut tirer du Pré-Mastering et pourquoi il est indispensable dans la chaîne de production audio. Puis j’expliquerai les moyens utilisés pour perfectionner le projet sonore en faisant un aperçu des outils[1] et de la manière dont s’en servent les ingénieurs de Mastering. Enfin, je mettrai en évidence les efforts qui peuvent être fait dés le mixage afin de faciliter et de profiter pleinement des améliorations pouvant être apportées lors de la finalisation. Le Pré-Mastering n’est à priori praticable que par des techniciens dotés d’une longue expérience. Le propos de ce mémoire est de découvrir et d’éclairer une activité, tout en développant les bénéfices qu’elle peut engendrer. Je prendrai aussi position sur les attitudes et les pratiques à adopter en amont de la production audio[2] pour profiter pleinement du Pré-Mastering. Le sujet choisi est le reflet de ma curiosité et de la volonté de travailler en harmonie avec les différents acteurs du milieu de la production audio.
http://www.sounddesigners.org/index.php?module=Articles&func=viewpage&pageid=23

708 Lightwave - Wikipédia
Lightwave est un duo français de musique électronique fondé initialement en 1985 par Serge LEROY, Laurent BOZECK et Christian WITTMAN, reconstitué depuis 1988 autour du duo Christoph HARBONNIER et Christian WITTMAN. Grâce à une approche ludique et intuitive des anciennes et nouvelles lutheries électroniques, des matières sonores, Lightwave explore des mondes poétiques et sensuels, joue avec les sons comme avec des couleurs, des formes, des objets concrets ou des dimensions spatiales. La musique du groupe s’apparente à une suite d’aventures et d’architectures sonores, évoluant librement entre le concept et l’imagination, entre la géométrie et le labyrinthe. plongeant l’auditeur dans un film dont il invente le scénario et les images. Sur scène comme en studio, Lightwave privilégie le live électronique et le mélange d'instruments acoustiques, par un jeu direct, une composition qui se bâtit dans l’écoute et l’échange comme un trio de jazz ou un quatuor à cordes. Au fil de huit albums parus (label SIGNATURE Radio France, ERDENKLANG - Allemagne, Hearts of Space et Horizon Music - USA..), dont les deux derniers sur le label Signature - France Musiques - de Radio-France, la musique de Lightwave a su aussi captiver de larges publics, dans des concerts évènements ou sous la forme d’installations et de créations sonores spectaculaires dans des sites industriels, géologiques et historiques (Gazomètre géant d'Oberhausen en Allemagne, les Grottes de Choranche dans le Vercors, la grande coupole Bischoffsheim de l'Observatoire de Nice, la Nuit Blanche 2007 à Paris à la piscine Simone de Beauvoir. Lightwave compte de nombreuses collaborations notamment avec des artistes comme Hector Zazou (Les Nouvelles Polyphonies Corses, Chansons des Mers Froides, Shara Blue...), Michel Redolfi, Jon Hassell, Paul Haslinger...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lightwave

707 Dogmazic.net, musique libre - electric games (Happiness project)
dogmazic.net : Association Musique libre ! - Un portail pour la communauté musique libre Music, music, Musique, musique, Free, Libre, Free Music, free music, musique libre, Musique Libre, Libre music, Copyleft, copyleft, License, license, Licence, Licences, licence, licences, Creative Commons, Creative Commons licenses, Licences Creative Commons, Art libre, licence Art libre, Free art license, Archive, archive, archive de musique libre, artistes, artist, labels, label, son, sound, libre music archive, téléchargement de musique, music download, legal music download, téléchargement légal de musique, MP3, mp3, Ogg, ogg, ogg vorbis, podcast, playlist, new economy of music, nouvelle économie de la musique
http://www.dogmazic.net/static.php?op=musiqueIndex.php&album=4186%20-%20electric%20games

518 LA MUSIQUE INDUSTRIELLE
QU’EST-CE QUE LA MUSIQUE INDUSTRIELLE ? Vous trouverez chez les disquaires bien achalandés un coin réservé aux albums d’ " indus ", souvent mélangés au gothique, à la cold ou encore aux indépendants. Les couleurs noire et grise dominent les pochettes et les noms des groupes sont souvent longs et imprononçables, à consonance allemande ou anglaise. Pour continuer dans le cliché, on peut décrire la musique industrielle comme un style basé sur des percussions métalliques qui martèlent, accompagnées de bruits agressifs souvent dissonants et de voix trafiquées, criées plus que chantées. En fait, l’indus est pour beaucoup une musique suspecte, appréciée par d’étranges mélomanes qui n’auraient pas compris que la musique moderne est faite pour distraire, pour danser ou encore adoucir les mœurs. Peu de gens savent en fait ce qu’est l’industriel à proprement parler. Pourtant ce style a été très productif et une partie de la musique actuelle s’en inspire. A la base, l’industriel est un mouvement de contestation sociale et artistique. Il rejette le contrôle de la musique populaire par les businessmen, les médias et tous les hommes de pouvoir. Son essor est marqué par la création d’Industrial Records, à Londres, à la fin des années 1970 par le groupe Throbbing Gristle. C’est un des premiers labels indépendants, une entreprise de production et de diffusion de cassettes audio et de 33 tours, qui laisse ses musiciens s’exprimer sans contrainte, ni censure, ni souci de rentabilité. Il développe une " stratégie de guérilla " contre les major company, ces entreprises qui soumettent la musique populaire aux lois du marché. Plus généralement, le mouvement industriel vomit l’industrie des loisirs orchestrée par les grands médias. Il cherche à faire réfléchir sur la propagande et le marketing, sur l’utilisation de l’art et des diverses techniques de communication pour convaincre et dominer. L’ambition est de créer une alternative à la culture de masse afin de lutter contre l’uniformisation des esprits. Pape de l’industriel, Genesis P-Orridge (alias Neil Megson) explique qu’au départ le but est de "savoir jusqu’où on pouvait métamorphoser et coller le son, présenter des sons complexes et non-divertissants dans une situation de culture populaire, afin de convaincre et de convertir. Nous voulions réinvestir la musique rock avec un contenu, une motivation et un risque. " Apparu en même temps que le punk, l’industriel se veut plus radical, plus réfléchi et surtout plus novateur en matière musicale. Il milite pour l’éclatement des codes musicaux qu’ils soient rock, jazz, classique ou pop. Recherchant l’imprévu, fuyant le formatage, il puise dans différents styles. Par ailleurs, de nouveaux instruments sont incorporés à la musique. Les membres d’Einstürzende Neubauten utilisent des perceuses, de l’eau, des tôles, ou même leurs dents pour produire des sons originaux. Dès le départ, les instruments électroniques ont été privilégiés : boites à rythme, synthétiseurs et les tout premiers échantillonneurs (sampleurs), dès le début des années 1980. Ces instruments électroniques aidant, l’indus a été produit par des non-musiciens et a développé la répétitivité (utilisation des séquenceurs). C’est dans ce sens que l’industriel est pour une bonne part à l’origine de la techno. L’industriel ne se limite pas au départ à un courant musical, c’est une tentative d’art total. Soit les musiciens indus sont des touches à tout en matière artistique (Genesis P-Orridge, Jim Thirlwell), soit ils collaborent fréquemment avec des cinéastes, des troupes de théâtre ou de danse contemporaine. Pour les disques, le graphisme des pochettes compte parfois autant que la musique elle-même. Dans toutes ses expressions artistiques, l’industriel recherche la provocation la plus radicale, le choc et la confusion. Les thèmes développés sont autant de tabous : le totalitarisme sous toutes ses formes (propagande, uniformes militaires, symboles païens, plus ou moins fascistes ou nazis) ; le sado-masochisme, bouffonnerie spectaculaire parodiant les rapports humains ; la mort. C’est un constat froid des horreurs du monde, l’irruption de la laideur sous toutes ses formes dans la musique populaire. Mais attention, l’humour, le sarcasme et le cynisme sont essentiels dans l’indus. L’ironie et l’ambiguïté sont fondatrices : la musique qui se proclame industrielle s’oppose à l’industrie de la musique et aux valeurs de la société industrielle. Les membres de Throbbing Gristle troquaient volontiers leurs uniformes pour des chemises hawaïennes, Current 93 s’est pris de passion pour le héros enfantin Oui-Oui (Noddy), Laibach a parodié pompeusement les Beatles, Clair Obscur a chanté les cours de la bourse, après avoir smurfé au goulag, et Foetus s’est fait connaître par une parodie de disco en l’honneur du marquis de Sade (avant Mylène Farmer !). Tous les musiciens qui se prétendent industriels mais s’expriment sans cette ironie fondatrice ou sans véritable recherche musicale utilisent le terme abusivement. Dès 1981, Throbbing Gristle se sépare. Genesis P-Orridge explique : " nous avons quitter un milieu envahi par des idées et des gens malsains, parce que ces gens ont choisi de ne pas comprendre ce que nous disions. C’est devenu une surenchère de provocation ". On a assisté en effet à une dérive et un appauvrissement musical. L’industriel est devenu un style parmi les autres. Comme tout mouvement contestataire, il a été récupérée ; à la fois par les médias et par des mouvements d’extrême droite. Ainsi on a pu entendre, dans des publicités télévisées, des percussions métalliques pour vanter les mérites de slips très masculins, ou bien des bruits de mécanique qui déraille sortant d’un autoradio, pour vendre une voiture à la mécanique irréprochable. Les liens avérés avec l’extrême-droite ne concernent que quelques uns : en particulier Boyd Rice (du groupe NON) et plusieurs pâles ersatz du groupe de folk industriel Death in June, englués dans une soupe européaniste nauséabonde, où se mêlent révolution conservatrice, paganisme nordique ou celtique, thèmes guerriers et romantisme noir. Ces connivences ont jeté le discrédit sur tout le mouvement industriel. C’est oublier que les artistes d’Industrial records refusaient de s’exprimer sur le terrain politique traditionnel, que des groupes se sont engagés à gauche (Test Dept), tandis que d’autres ont affirmé leur rejet de l’extrême-droite (Front 242). Beaucoup cependant répugnent à se justifier et continuent de jouer le jeu dangereux de la provocation fasciste. Il y a peu le groupe allemand Substanz t. a échantillonné la phrase suivante dans un morceau : " if you don’t like fascism, don’t play industrial music " (compilation teknoir, 1998).
http://nksinternational.free.fr/indus.html

92 John Snow sur MySpace Music - Ecoute gratuite de MP3, Photos et clips vidéos
Profil MySpace Musique de John Snow. Télécharge des singles de John Snow Pop / Rock / Power pop, regarde des clips vidéo, écoute des mp3 gratuits et lis le blog de John Snow. rencontre amis écouter musique gratuite artistes exclusivité clips vidéos fan
http://www.myspace.com/johnsnowband

81 MySpace France - liste emotronic
liste des artistes emotronic myspace
http://topartists.myspace.com/index.cfm?Mytoken=73F1FD3A-0DCD-4E01-B42A5B1F62467ADC67099086

80 Forum Emo | Musique | Forums MySpace
Tu recherches le forum Emo | Musique sur MySpace ? Discute de nombreux sujets, crée de nouvelles discussions et donne ton avis. rencontre amis écouter musique gratuite artistes exclusivité clips vidéos fan
http://forums.myspace.com/387.aspx?fuseaction=forums.viewforum

79 Clebs | MySpace
Profil MySpace pour Clebs. Recherche des amis, partage des photos, reste en contact avec des copains de classe et rencontre de nouvelles personnes sur MySpace. rencontre amis écouter musique gratuite artistes exclusivité clips vidéos fan
http://www.myspace.com/461843474

32 Charts in France | Bienvenue
Portail musical français d'actualité musicale, de classements (Top50), clips, plus de 80 000 artistes référencés et une communauté de milliers de membres. charts,musique,top,top50,top50online,actualité,musique,albums,singles,compilations,mp3,sonneries,radio,fiches,artistes,variété,pop,rock,r'n'b,rap,ragga,star,biographies,internautes,hit,nouveautés,critiques,bacs,chiffres,presse,info,news,clips,vidéos,ventes,,disques,cd,forum,communauté
http://www.chartsinfrance.net/

101 - 201