100SILEX, de 0 à 100 s: chez
1327 dictionnaire céline
L objectif de ce travail est de restituer l ensemble des usages de la langue de CĂ©line Ă  partir de son lexique. Il a Ă©galement pour but de tisser un rĂ©seau de rĂ©ferences en matiĂšre de critique cĂ©linienne quand celle-ci s interroge sur la langue. La prĂ©sente version ce projet n en est qu Ă  son dĂ©but. Elle sera complĂ©tĂ©e le plus rĂ©guliĂšrement possible. BientĂŽt, un moteur de recherche permettra d accĂ©der directement Ă  la dĂ©finition d un mot et Ă  ses occurrences. Ce travail part du principe selon lequel on ne peut comprendre l oeuvre de CĂ©line que si l on se penche sur les notions les plus Ă©videntes de la lecture, Ă  savoir la comprĂ©hension des mots qui forment une syntaxe elle-mĂȘme particuliĂšre, au service d un style qui souvent manie l ellipse et le sous-entendu. Cette dimension de la lecture, Ă©vidente pour beaucoup, l est moins pour ceux qui parlent une langue maternelle autre que le français. C est essentiellement Ă  eux qu est destinĂ© ce dictionnaire qui regroupe l ensemble des nĂ©ologismes et des termes argotiques les moins connus aujourd hui. Je me rĂ©fĂšre, chaque fois que possible, Ă  l Ă©dition de la PlĂ©iade, qui comprend Ă  ce jour quatre volumes (on annonce un cinquiĂšme de correspondance pour dans quelques annĂ©es). Il est bien entendu que le Vocabulaire populaire et argotique de Catherine ROUAYRENC de chaque volume, quoique lacunaire, constitue la rĂ©fĂ©rence principale. Toute reprise est indiquĂ©e comme telle. Autre ouvrage utile : le Dictionnaire du français non conventionnel paru chez Larousse, et dont Alain Rey est l un des rĂ©dacteurs. Un travail systĂ©matique permettra, d ici quelque temps, de multiplier les rĂ©fĂ©rences aux Ă©tudes dĂ©jĂ  publiĂ©es (notamment celles de A. Juilland, de l UniversitĂ© de Stanford). a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v x y z a> [accueil] [ateliers] [culture Ă  cluj] [lectorat] [Ă©crivez-nous] A ABIBOCHER (S ) vb. pron. NĂ©ologisme formĂ© Ă  partir de rabibocher (rĂ©concilier quelqu’un avec quelqu’un d’autre). Signifie dont se lier d amitiĂ©. Le glossaire de la PlĂ©iade indique qu en emploi transitif, veut dire Ă©galement mettre en Ă©tat . ‘Se mettre bien avec la mort, qu’elle leur fasse pas de mal Ă  eux, leur cher ‘eux’, le moment venu
 leur moment
 s’abibocher avec elle !
’ FI, 11. Ça m abiboche pour La Villette. PlĂ©iade IV, App. II, 616. * ABÎMER vb. tr. D aprĂšs le glossaire de la PlĂ©iade IV, maltraiter quelqu un en paroles. Il m a abĂźmĂ©, hein ? Jules ? FII, 183. * ACHARNERIE n. f. NĂ©ologisme Ă  partir de acharnement. Une acharnerie d intempĂ©rie! rarissime! F1, 17.
http://duclos.tripod.com/Dictiona.htm

1302 FreeTube v2 : débridage Youtube by rAthur & NoEx for Greasemonkey
FreeTube dĂƒÂƒĂ‚Â©bride les vidĂƒÂƒĂ‚Â©os Youtube pour ne plus qu'elles galùrent leur race quand on est chez Free ;) Lisez bien le paragraphe "Informations sur FreeTube" plus bas pour en connaitre toutes les fonctionnalitĂƒÂƒĂ‚Â©s ! freetube, free, tube, dĂƒÂƒĂ‚Â©brideur, youtube, vpn, proxfree, dĂƒÂƒĂ‚Â©brider, lecteur, player, api, rĂƒÂƒĂ‚Â©soudre, problùme, connexion, vitesse, debit, vidĂƒÂƒĂ‚Â©os, lire, hd, hq, userscript, greasemonkey
http://userscripts.org/scripts/show/161718

1112 Test d'éligibilité DegroupTest - Offres Internet ADSL, dégroupage, cùble, fibre optique, FTTH
DegroupTest teste gratuitement, en un seul clic, l'éligibilité Internet de votre domicile pour connaßtre les offres Internet disponibles chez vous (ADSL, Cùble, Fibre optique, Wimax, Satellite). ADSL, eligibilite ADSL, test ADSL
http://www.degrouptest.com/

989 Blog de Hugues Truttmann: Entretien d'embauche et intelligence émotionnelle : la méthode I.D.E.A.L.
Entretien d'embauche et intelligence Ă©motionnelle : la mĂ©thode I.D.E.A.L. Pour un candidat, quelle est la diffĂ©rence entre un entretien d’embauche rĂ©ussi et un entretien d’embauche ratĂ© ? Partons de l’hypothĂšse que 2 candidats de formation et d’expĂ©rience Ă©quivalente passent un entretien pour un mĂȘme poste. Tous les 2 ont eu un entretien avec le mĂȘme recruteur. Pour le premier, le recruteur donne une suite favorable, pour le 2Ăšme, cela n’ira malheureusement pas plus loin, le candidat Ă©tait dans un mauvais jour certainement... Ayant fait passer des entretiens Ă  des centaines de candidats, j’ai constatĂ© que j’ai systĂ©matiquement donnĂ© une suite favorable Ă  ceux qui ont rĂ©ussi Ă  me faire “passer Ă  l’action”, c’est-Ă  dire qu’ils ont suscitĂ© chez moi l’intĂ©rĂȘt, puis le dĂ©sir qui m’a motivĂ© Ă  parler positivement et avec enthousiasme de leur candidature Ă  mes clients. Le candidat qui rĂ©ussit est donc celui qui est capable de transfĂ©rer de la sincĂ©ritĂ©, de l’intĂ©rĂȘt, de la motivation, de l’enthousiame ou toute autre Ă©motion positive. Le candidat qui rate a quant Ă  lui transfĂ©rĂ© des Ă©motions nĂ©gatives (dĂ©sintĂ©rĂȘt, peur, tristesse, ennui, etc...). Une Ă©motion positive fait passer Ă  l’action, une Ă©motion nĂ©gative, jamais. RĂ©ussir un entretien consiste donc Ă  utiliser efficacement son intelligence Ă©motionnelle. Voici une dĂ©finition de l’intelligence Ă©motionnelle : “HabiletĂ© Ă  percevoir et Ă  exprimer les Ă©motions, Ă  les intĂ©grer pour faciliter la pensĂ©e, Ă  comprendre et Ă  raisonner avec les Ă©motions, ainsi qu’à rĂ©guler les Ă©motions chez soi et chez les autres.” Une des composante de cette forme d’intelligence est l’empathie qui est la “capacitĂ© Ă  partager les Ă©motions avec autrui, sans confusion entre soi et l’autre”. Comment activer son intelligence Ă©motionnelle et motiver un recruteur ? En appliquant la mĂ©thode I.D.E.A.L : Cette mĂ©thode n’est pas une technique, mais plutĂŽt une attitude Ă  adopter. Avant chaque entretien dites - vous ceci et APPLIQUEZ - LE ! I Decide to act with Empathy by Asking questions and Listening Soit “Je dĂ©cide d’agir avec empathie en posant des questions et en Ă©coutant” Poser des questions (sincĂšres et honnĂȘtes) permet de garder le contrĂŽle d’un entretien, Ă©couter (sans faire semblant) permet de diriger une conversation et de montrer que l’on s’intĂ©resse Ă  son interlocuteur. Le meilleur des candidats n’est pas celui qui parle le plus, mais celui qui saura vĂ©hiculer une bonne Ă©nergie et des Ă©motions positives dans ses paroles et son attitude. Motiver un recruteur ne consiste pas Ă  savoir se vendre en faisant l’étalage de tous les avantages que l’on peut avoir. Ne faites pas comme ce (mauvais) vendeur de voiture qui vous prĂ©sente toutes les caractĂ©ristiques et superbes options d’une voiture SAUF celle qui va vous faire passer Ă  l’action, c’est - Ă  - dire vous engager en signant un bon de commande ! Posez donc LA question que jamais personne ne pose, mais qui vous fera obligatoirement ressortir du lot : Candidat : “Monsieur le Recruteur, pour ce poste, pourriez-vous me dĂ©crire quel est selon vous le candidat IDEAL ?” > ECOUTE Recruteur : “Pour ce poste le candidat IDEAL doit avoir les qualitĂ©s suivantes :” QualitĂ© A QualitĂ© B QualitĂ© C Etc... Candidat : “De toutes ces qualitĂ©s, quelle est selon vous LA PLUS IMPORTANTE ?" > ECOUTE Recruteur : “Sans AUCUN DOUTE, la qualitĂ© B” Candidat : “J’ai la qualitĂ© B, parce que (prouvez par des FAITS, expĂ©rience, formation, vĂ©cu) et d’autre part j’ai Ă©galement la qualitĂ© A, parce que...... et la qualitĂ© C, parce que...... > PASSAGE A L’ACTION Candidat : “Monsieur le Recruteur, dans ce cas, comment pouvons - nous envisager la suite des Ă©vĂšnements ? Testez, c’est puissant et cela fonctionne !
http://truttmann.blogspot.com/2011/02/entretien-dembauche-et-intelligence.html

972 cowon iaudio X5 [topic unique]
pourquoi les balladeurs cowon sont biens ?et le X5 en particulier... -son irrĂ©prochable et puissant (trop pour la lĂ©gislation francaise d'ailleurs, il peut dĂ©passer les 100db, evidemment avec un casque c'est trĂšs mauvais entre les mains de crĂ©tins qui le poussent Ă  fond, mais avec des petites enceintes non-amplifiĂ©es ca peut ĂȘtre utile ) -pas cher du tout par rapport au matos -veritablement UMS et mĂȘme usb on the go -coque entiĂšrement en alu, et design sympa je trouve, qui donne une bonne impression de "plein" -autaunomie! surtout les modĂšles L en quoi ca vaut le coup un L chez cowon? ca sert simplement Ă  passer de 14 heures non-stop Ă  35! -radio FM intĂ©grĂ©e -enregistreur numĂ©rique/dictaphone intĂ©grĂ© -egaliser 5 bandes personalisables, et effets psychoacoustiques -un ecran TFT de qualitĂ© , pas trĂšs grand (160x128), mais il permet un bon bonus, lire des videos, pour de vrai! le X5 n'est pas un video player, (et cowon sort un video player bientĂŽt alors ca aurait pas Ă©tĂ© dans leur intĂ©rĂȘt ) mais pour le mĂȘme prix voire moins cher qu'un sur-populaire ipod, ca peut ĂȘtre sympa quand mĂȘme -capacitĂ© de 20, 30, et bientĂŽt 60Go ; et des modĂšles 30L (alors que les M3L par exemple sont limitĂ©s Ă  20Go) et attention le meilleur sur la fin, support OGG, MP3, WMA,ASF et mĂȘme FLAC, ce qui est dĂ©jĂ  plus rare,ainsi que JPEG et MPEG4!, mais il ne supporte pas les DRM avec le firmware actuel je crois (quelqu'un confirme?) mais Ă©tant assez puissant pour lire des videos, le support de codecs variĂ©s n'est donc limitĂ© que par le firmware en accessoire, -la telecommande la plus complĂšte qui existe sur un player MP3 (la mĂȘme qu'avec un M3 simplement) -une station dock (cradle) -une houssette iaudio sympathique donc pour moi , c'est un balladeur ultime, d'un fabricant corĂ©en encore mĂ©connu des masses, mais jugez par vous mĂȘme la critique unanime: LES REVIEWS >>>prise en main par spaceturtle<<<, avec photos et tĂ©lĂ©commande, ici mĂȘme! http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] w=0&nojs=0 akihabara news (plein de photos) http://www.akihabaranews.com/revue_48.html ZDnet http://www.zdnet.fr/produits/mater [...] m?tab=test generationMP3 http://www.generationmp3.com/forum [...] ntry242882 et encore http://www.generationmp3.com/forum [...] 22069.html DAPreview (in english) http://www.dapreview.net/content.php?review.201 200 photos dans la gallerie iaudiophile (in english) http://www.iaudiophile.net/content.php?review.24.0 bon test avec benchs et tout mp3.com (in english) http://www.mp3.com/tech/players_31447897_review.php sondage X5 vs Ipod, mais qui gagne donc? et de combien? http://reviews.cnet.com/4520-3000_7-6245404.html les commentaires des ipodiens sont hilarants ("si je voulais des fonctions qui servent Ă  rien et 2 heures d'autonomie j'acheterai un archos!" )
http://forum.hardware.fr/hfr/VideoSon/Materiel/unique-iaudio-x5-sujet_85395_132.htm

925 Forum Holga, SX70, pinhole,polaroid... canette ou boite Ă  chaussures; tout le cheap est ici ~
Holg4.org ? Ami(e)s photographes, Bienvenue sur h0lg4.org, le portail francophone dĂ©diĂ© aux photographies cheap et aux appareils exotiques. Vous ĂȘtes un fĂ©ru de bidouillage photographique ou un parfait dĂ©butant ? Holga est votre prĂ©nom prĂ©fĂ©rĂ© ? Vous voulez savoir comment prendre des photos avec une simple boĂźte de conserve ? Vous souhaitez expĂ©rimenter des modes photographiques diffĂ©rents, ou tout simplement visualiser ce qu'on obtient avec des appareils cheap ? Vous en pincez pour Diana ? Vous souhaitez partager vos impressions et vos expressions photographiques ? Devenez membre du forum en vous inscrivant, participez aux Ă©changes et crĂ©ez votre propre galerie en ligne. Armez votre bonne humeur, rĂ©glez votre curiositĂ© sur la plus grande ouverture, et dĂ©clenchez !!! Clic, clic, clic !!! Derniers articles € MĂ©thode de DĂ©veloppement C41 avec le kit digibase de Rollei. € DĂ©veloppement au HC-110 de la FP4 exposĂ©e en-dessous de sa sensibitĂ© € DĂ©velopper les films couleurs Ă  la maison (chimie C41) € Agat 18 € Great Wall DF Les derniĂšres interventions » Pavillon d'Aveyron ou une semaine chez mami » HĂŽtel 4 Ă©toiles » Symphonie en UT 18 ... » La boite de bonbon ... » Youkfou a sa flĂȘche... » Les accords d'LĂ©on » Exposition aux Baux de Provence » La grange » Ces inconnus. » apĂ©ro Hitchcockien
http://h0lg4.org/

916 HughLeCaine.com - Bonjour
Biographie On a qualifiĂ© le scientifique et compositeur canadien Hugh Le Caine (1914-1977) de "hĂ©ros" de la musique Ă©lectronique. Il a grandi Ă  Port Arthur (maintenant Thunder Bay) dans le nord-ouest de l'Ontario. TrĂšs tĂŽt, il a commencĂ© Ă  construire des instruments de musique et Ă  expĂ©rimenter avec des appareils Ă©lectroniques. Dans sa jeunesse, il imaginait des "sonoritĂ©s merveilleuses" qu'il pensait pouvoir rĂ©aliser Ă  l'aide de nouvelles inventions Ă©lectroniques. Hugh Le Caine travaillant dans le laboratoire de physique de l'UniversitĂ© Queen Ă  Kingston en Ontario, en 1938 AprĂšs l'obtention de son diplĂŽme de maĂźtrise en science Ă  l'UniversitĂ© Queen en 1939, il s'est joint au Conseil national de recherche du Canada (CNRC) Ă  Ottawa. Il a travaillĂ© au dĂ©veloppement des premiers systĂšmes de radar et en physique atomique, se distinguant comme scientifique et publiant d'importants articles dans ces domaines. Chez lui, il poursuivait ses recherches en musique Ă©lectronique et en gĂ©nĂ©ration de son. Il a montĂ© son studio personnel en 1945 oĂč il a dĂ©butĂ© son travail indĂ©pendant sur la conception d'instruments de musique Ă©lectroniques tels que la sacqueboute Ă©lectronique, un instrument monophonique trĂšs Ă©laborĂ© qui est maintenant reconnu comme le premier synthĂ©tiseur contrĂŽlĂ© par tension. Par la suite, Le Caine a dĂ©veloppĂ© des systĂšmes de contrĂŽle par tension pour une grande variĂ©tĂ© d'applications. En 1948, Le Caine est parti en Angleterre pour quatre ans oĂč il a fait des Ă©tudes en physique, poursuivant son travail en musique Ă©lectronique Ă  son retour au Canada. GrĂące aux dĂ©monstrations publiques de ses instruments, il a obtenu la permission de dĂ©placer ses activitĂ©s musicales au CNRC et de s'y consacrer Ă  plein temps en 1954. Pendant les vingt annĂ©es qui ont suivi, il a construit plus de vingt-deux nouveaux instruments diffĂ©rents. Il a collaborĂ© au dĂ©veloppement de deux des premiers studios de musique Ă©lectronique Ă  l'UniversitĂ© de Toronto (inaugurĂ© en 1959) et Ă  l'UniversitĂ© McGill Ă  MontrĂ©al (inaugurĂ© en 1964). Le laboratoire de Le Caine au CNRC a fourni pratiquement Ă  lui seul l'Ă©quipement pour ces deux premiers studios. Les composantes de la saqueboute ont Ă©tĂ© sĂ©parĂ©es en unitĂ©s indĂ©pendantes - ou modules - permettant au compositeurs de leur assigner une tĂąche spĂ©cifique au sein d'un ensemble. Le Caine a enseignĂ© aux deux universitĂ©s et a influencĂ© toute une gĂ©nĂ©ration de compositeurs de musique Ă©lectroacoustique. Ses nombreux articles et dĂ©monstrations personnelles ont eu un effet catalyseur dans la communautĂ© canadienne et internationale. Il a exercĂ© une influence indirecte sur le dĂ©veloppement du synthĂ©tiseur modulaire Moog par l'entremise de Gustav Ciamaga, qui Ă©tait familier avec les filtres de Le Caine et qui a par la suite encouragĂ© Robert Moog Ă  dĂ©velopper son filtre passe-bas contrĂŽlĂ© par tension. Un des aspects les plus importants des instruments de Le Caine est sans doute leur efficacitĂ© pour la performance, leur maniabilitĂ©. Son obsession pour le "beau son" l'a conduit Ă  concevoir des instruments capables de produire un jeu expressif nuancĂ© caractĂ©ristique de la tradition orchestrale. Il avait un sens aigu des besoins de l'interprĂšte afin que celui-ci puisse exĂ©cuter les gestes qui, selon Le Caine, constituent l'essence de la musique. À cet Ă©gard, la sensibilitĂ© au toucher a Ă©tĂ© un Ă©lĂ©ment essentiel et a Ă©tĂ© utilisĂ©e pour les claviers, les mixeurs et autres composantes, sous des formes d'application mĂ©canique, Ă©lectronique et au moyen de la sensibilitĂ© Ă  la lumiĂšre. Sur ce point, les conceptions de Le Caine Ă©taient tellement avancĂ©es que certaines des possibilitĂ©s qu'il a dĂ©veloppĂ©es n'ont connu d'application commerciale que dans les annĂ©es 1980. IdĂ©alement, un instrument de musique devrait offrir de bonnes qualitĂ©s sonores et une certaine flexibilitĂ© dans son contrĂŽle. Or ces deux objectifs ne sont pas toujours compatibles. Les instruments traditionnels exigent habituellement une longue formation avant que l'interprĂšte puisse tirer parti de leurs qualitĂ©s musicales. Dans la conception de ses instruments Ă©lectroniques, Le Caine a tentĂ© de mettre l'accent sur la maniabilitĂ© de l'instrument sans compromettre l'intĂ©gritĂ© de la musique. Chacune de ses crĂ©ations est une Ă©tude unique sur l'Ă©quilibre et le raffinement. Sur le CD, HUGH LE CAINE, COMPOSITIONS, DOMONSTRATIONS 1946-1974, nous pouvons entendre les enregistrements rĂ©alisĂ©s par Le Caine, oĂč il explore et fait la dĂ©monstration des possibilitĂ©s qu'offrent huit de ses instruments. Dripsody, sa composition de 1955 construite Ă  partir du son d'une seule goutte d'eau, compte encore parmi les exemples les plus jouĂ©s de musique concrĂšte. MalgrĂ© l'accueil favorable que ses compositions ont Ă  juste titre connu, Le Caine a conservĂ© une attitude critique Ă  leur Ă©gard : "Je ne me considĂ©rais pas comme un compositeur. Toutefois, j'ai senti que la seule façon de comprendre l'intĂ©rĂȘt du compositeur pour un instrument Ă©tait de l'utiliser moi-mĂȘme dans les diffĂ©rentes formes musicales actuelles." Son humour dĂ©prĂ©ciateur Ă  l'Ă©gard de lui-mĂȘme est Ă©vident dans certains des titres qu'il a donnĂ©s Ă  ses compositions, tel que A Noisome Pestilence (le titre est un calembours : l'anglais "noisome" signifie rĂ©pugnant ou fĂ©tide, mais suggĂšre Ă©galement "noise" qui signifie bruit, d'oĂč la traduction adoptĂ©e, "Une peste bruyante"). Lorsqu'on lui a demandĂ© pourquoi il avait nommĂ© sa premiĂšre composition Dripsody, il a rĂ©pondu : "Parce qu'elle a Ă©tĂ© Ă©crite par une goutte."
http://www.hughlecaine.com/fr/

907 RĂ©paration des boutons d'une Roland CR-5000 CompuRhythm
AudioBusters.com,MAO,Home-Studio,Musique,Plug-in,VST,Instruments,Synthes,Claviers,Guitares,Effets,basses,batteries,logiciels,interfaces,audionumerique,MIDI,samplers,synthes,boites a rythmes,DJ des, est, bouton, vous, les, sur, une, boutons, ça, contact, pour, contacts, qui, support, avec Vous trouverez plein de tutoriaux sur Internet pour réparer des CR5000 mais vous devrez les suivre dans une salle blanche en vous mordant le bout de la langue, avec une goutte de sueur qui perle sur votre tempe gauche, et surtout vous endetter auprÚs de vendeurs de piÚces d'occasion de machines vintage. Pas de ça ici, on a droit à des essais, des erreurs, à des outils de type pince coupante. Mais attention, ça fonctionne, et la CR 5000 que je me propose de remettre en état marchera comme au premier jour. Les boutons de la CR 5000, la fierté du département ingénierie psycho-pathologique de chez Roland Quand vous chillez tranquillement avec votre bar, que le groove vous habite et que vous lancez un fill, vous souhaitez que le fill se déclenche. Idem quand vous voulez rajouter des doubles croches de hi hat ou bien switcher entre bossa nova et grind core. Sur la CR5000, les changements de rythme se méritent. Il faut appuyer fort, ou de biais ou plusieurs fois en tapotant. Car contrairement aux CR78 et aux TR, les CR 5000 disposent de boutons cauchemardesques.
http://audiobusters.com/reparations-bidouilles/boutons-roland-cr-5000

888 MOS-LAB Clinic synth
Nouveauté chez MOS-LAB ; nous vous proposons un service de restauration / réparation pour les synthétiseurs analogique. N'hésitez pas à nous envoyer un mail, nous étudierons votre demande le plus rapidement possible. Les projets en cours : ARP PRO-DGX, OBX, OBX-a, Polysix, Polykobol 2
http://www.mos-lab.com/Clinic%20page%20de%20base.htm

853 Petites annonces - Yakaz France
IIñ–ÂșAvec Yakaz, recherchez parmi plus de 3 millions de PETITES ANNONCES trouvées sur 500 sites : Auto, Moto, Immobilier, Emploi... annonces gratuites, annonces de professionnels et annonces entre particuliers.
http://www.yakaz.fr/

797 Clé USB bootable
Clé USB bootable en DOS clé, cle, key, USB, bootable http://www.aidewindows.net/pratique/delpart.zip
http://jphdupre.chez-alice.fr/win_xp/usbkey/usbkey.html

740 Voir le sujet - Ré-édition française "Le paysage sonore" Murray S :: Sound Designers.Org :: Le son qui a du sens
Le son qui a du sens sound design,sounddesign,sound designer,sounddesigner,audio,numérique,sound,design,montage,montage son,design sonore,son,mixage,enregistrement,habillage,doublage,synchro,composition,prise de son,bruitage,bruit,mastering,sonothÚque,dolby,DTS,surround,multicanal,multi-canal,5.1,SR,MAO,M.A.O.,ingénieur,ingénieur du son,opérateur,opérateur du son,compositeur,réalisateur,réalisateur sonore,réalisation sonore,multimédia,MIDI,acoustique,création,sonore,production,postproduction,post production,audiovisuel,audiovisuelle,film,cinéma,vidéo,télévision,radio,musique,publicité,studio,forums,news,chat,articles,bancs d'essai,liens,téléchargements,captures,RSS,newsfeed,biblio,AES,EBU,OMF,AAF,VST,VSTi,RTAS,TDM,HTDM,AU,MAS,DX,DXi,Pro Tools, Digital Performer, Nuendo, Cubase, Logic, Pyramix, Samplitude, Wavelab, SoundForge, Cool Edit, Fairlight, Euphonix, Neve, SSL,Yamaha,Mackie,MOTU,Steinberg,Digidesign,Merging,AVID,soundminer,twistedwave Une nouvelle Ă©dition en français d'un livre classique et incontournable pour un sounddesigner qui se respecte ... Vient de paraitre chez l'Ă©diteur Wildproject Domaine Sauvage, au prix de 20 euros, 411 pages. ISBN 978-2-918490-05-0 Postfaces de Christian Huggonet. Nicolas Misdariis & patrick Susini, Ircam. Cet ouvrage Ă©tait indisponible depuis une quinzaine d'annĂ©es. Raymond Murray Schafer est un compositeur, thĂ©oricien et pĂ©dagogue canadien. NĂ© dans l'Ontario en 1933, il est cofondateur du World Soundscape Project Ă  l'universitĂ© Simon-Fraser. Les recherches menĂ©es dans le cadre de ce projet, et la parution du Paysage sonore lui valent une reconnaissance internationale. "Pour la premiĂšre fois, on entre dans la vie sonore de notre monde". Louis Dandrel, ancien directeur de France Musique. "Schafer est le premier Ă  avoir proposĂ© une Ă©cologie sonore - rien moins qu'une nouvelle philosophie de la musique et du son". Jean-Claude Risset, compositeur. Extrait de la 4Ăšme de couverture : "Nous proposons d'Ă©couter le monde comme une vaste composition musicale - une composition dont nous serions en partie les auteurs". Murray Schafer a forgĂ© la notion de paysage sonore pour dĂ©signer notre environnement acoustique, la gamme incessante de sons au milieu desquels nous vivons. Depuis l'apparition du tout premier bruit - celui de la mer - le paysage sonore n'a cessĂ© de s'enrichir des sons du monde vivant : oiseaux, insectes, langages, musique ... ... Dans une langue simple et claire, accessible Ă  tous, Schafer propose ici une histoire et une philosophie du monde sonore qui ont marquĂ© l'histoire de la thĂ©orie musicale. Et qui promet Ă  ses lecteurs de ne plus jamais entendre le monde de la mĂȘme façon. Ouvrez grand vos oreilles.
http://www.sounddesigners.org/index.php?name=PNphpBB2&file=viewtopic&t=8030

518 LA MUSIQUE INDUSTRIELLE
QU’EST-CE QUE LA MUSIQUE INDUSTRIELLE ? Vous trouverez chez les disquaires bien achalandĂ©s un coin rĂ©servĂ© aux albums d’ " indus ", souvent mĂ©langĂ©s au gothique, Ă  la cold ou encore aux indĂ©pendants. Les couleurs noire et grise dominent les pochettes et les noms des groupes sont souvent longs et imprononçables, Ă  consonance allemande ou anglaise. Pour continuer dans le clichĂ©, on peut dĂ©crire la musique industrielle comme un style basĂ© sur des percussions mĂ©talliques qui martĂšlent, accompagnĂ©es de bruits agressifs souvent dissonants et de voix trafiquĂ©es, criĂ©es plus que chantĂ©es. En fait, l’indus est pour beaucoup une musique suspecte, apprĂ©ciĂ©e par d’étranges mĂ©lomanes qui n’auraient pas compris que la musique moderne est faite pour distraire, pour danser ou encore adoucir les mƓurs. Peu de gens savent en fait ce qu’est l’industriel Ă  proprement parler. Pourtant ce style a Ă©tĂ© trĂšs productif et une partie de la musique actuelle s’en inspire. A la base, l’industriel est un mouvement de contestation sociale et artistique. Il rejette le contrĂŽle de la musique populaire par les businessmen, les mĂ©dias et tous les hommes de pouvoir. Son essor est marquĂ© par la crĂ©ation d’Industrial Records, Ă  Londres, Ă  la fin des annĂ©es 1970 par le groupe Throbbing Gristle. C’est un des premiers labels indĂ©pendants, une entreprise de production et de diffusion de cassettes audio et de 33 tours, qui laisse ses musiciens s’exprimer sans contrainte, ni censure, ni souci de rentabilitĂ©. Il dĂ©veloppe une " stratĂ©gie de guĂ©rilla " contre les major company, ces entreprises qui soumettent la musique populaire aux lois du marchĂ©. Plus gĂ©nĂ©ralement, le mouvement industriel vomit l’industrie des loisirs orchestrĂ©e par les grands mĂ©dias. Il cherche Ă  faire rĂ©flĂ©chir sur la propagande et le marketing, sur l’utilisation de l’art et des diverses techniques de communication pour convaincre et dominer. L’ambition est de crĂ©er une alternative Ă  la culture de masse afin de lutter contre l’uniformisation des esprits. Pape de l’industriel, Genesis P-Orridge (alias Neil Megson) explique qu’au dĂ©part le but est de "savoir jusqu’oĂč on pouvait mĂ©tamorphoser et coller le son, prĂ©senter des sons complexes et non-divertissants dans une situation de culture populaire, afin de convaincre et de convertir. Nous voulions rĂ©investir la musique rock avec un contenu, une motivation et un risque. " Apparu en mĂȘme temps que le punk, l’industriel se veut plus radical, plus rĂ©flĂ©chi et surtout plus novateur en matiĂšre musicale. Il milite pour l’éclatement des codes musicaux qu’ils soient rock, jazz, classique ou pop. Recherchant l’imprĂ©vu, fuyant le formatage, il puise dans diffĂ©rents styles. Par ailleurs, de nouveaux instruments sont incorporĂ©s Ă  la musique. Les membres d’EinstĂŒrzende Neubauten utilisent des perceuses, de l’eau, des tĂŽles, ou mĂȘme leurs dents pour produire des sons originaux. DĂšs le dĂ©part, les instruments Ă©lectroniques ont Ă©tĂ© privilĂ©giĂ©s : boites Ă  rythme, synthĂ©tiseurs et les tout premiers Ă©chantillonneurs (sampleurs), dĂšs le dĂ©but des annĂ©es 1980. Ces instruments Ă©lectroniques aidant, l’indus a Ă©tĂ© produit par des non-musiciens et a dĂ©veloppĂ© la rĂ©pĂ©titivitĂ© (utilisation des sĂ©quenceurs). C’est dans ce sens que l’industriel est pour une bonne part Ă  l’origine de la techno. L’industriel ne se limite pas au dĂ©part Ă  un courant musical, c’est une tentative d’art total. Soit les musiciens indus sont des touches Ă  tout en matiĂšre artistique (Genesis P-Orridge, Jim Thirlwell), soit ils collaborent frĂ©quemment avec des cinĂ©astes, des troupes de thĂ©Ăątre ou de danse contemporaine. Pour les disques, le graphisme des pochettes compte parfois autant que la musique elle-mĂȘme. Dans toutes ses expressions artistiques, l’industriel recherche la provocation la plus radicale, le choc et la confusion. Les thĂšmes dĂ©veloppĂ©s sont autant de tabous : le totalitarisme sous toutes ses formes (propagande, uniformes militaires, symboles paĂŻens, plus ou moins fascistes ou nazis) ; le sado-masochisme, bouffonnerie spectaculaire parodiant les rapports humains ; la mort. C’est un constat froid des horreurs du monde, l’irruption de la laideur sous toutes ses formes dans la musique populaire. Mais attention, l’humour, le sarcasme et le cynisme sont essentiels dans l’indus. L’ironie et l’ambiguĂŻtĂ© sont fondatrices : la musique qui se proclame industrielle s’oppose Ă  l’industrie de la musique et aux valeurs de la sociĂ©tĂ© industrielle. Les membres de Throbbing Gristle troquaient volontiers leurs uniformes pour des chemises hawaĂŻennes, Current 93 s’est pris de passion pour le hĂ©ros enfantin Oui-Oui (Noddy), Laibach a parodiĂ© pompeusement les Beatles, Clair Obscur a chantĂ© les cours de la bourse, aprĂšs avoir smurfĂ© au goulag, et Foetus s’est fait connaĂźtre par une parodie de disco en l’honneur du marquis de Sade (avant MylĂšne Farmer !). Tous les musiciens qui se prĂ©tendent industriels mais s’expriment sans cette ironie fondatrice ou sans vĂ©ritable recherche musicale utilisent le terme abusivement. DĂšs 1981, Throbbing Gristle se sĂ©pare. Genesis P-Orridge explique : " nous avons quitter un milieu envahi par des idĂ©es et des gens malsains, parce que ces gens ont choisi de ne pas comprendre ce que nous disions. C’est devenu une surenchĂšre de provocation ". On a assistĂ© en effet Ă  une dĂ©rive et un appauvrissement musical. L’industriel est devenu un style parmi les autres. Comme tout mouvement contestataire, il a Ă©tĂ© rĂ©cupĂ©rĂ©e ; Ă  la fois par les mĂ©dias et par des mouvements d’extrĂȘme droite. Ainsi on a pu entendre, dans des publicitĂ©s tĂ©lĂ©visĂ©es, des percussions mĂ©talliques pour vanter les mĂ©rites de slips trĂšs masculins, ou bien des bruits de mĂ©canique qui dĂ©raille sortant d’un autoradio, pour vendre une voiture Ă  la mĂ©canique irrĂ©prochable. Les liens avĂ©rĂ©s avec l’extrĂȘme-droite ne concernent que quelques uns : en particulier Boyd Rice (du groupe NON) et plusieurs pĂąles ersatz du groupe de folk industriel Death in June, engluĂ©s dans une soupe europĂ©aniste nausĂ©abonde, oĂč se mĂȘlent rĂ©volution conservatrice, paganisme nordique ou celtique, thĂšmes guerriers et romantisme noir. Ces connivences ont jetĂ© le discrĂ©dit sur tout le mouvement industriel. C’est oublier que les artistes d’Industrial records refusaient de s’exprimer sur le terrain politique traditionnel, que des groupes se sont engagĂ©s Ă  gauche (Test Dept), tandis que d’autres ont affirmĂ© leur rejet de l’extrĂȘme-droite (Front 242). Beaucoup cependant rĂ©pugnent Ă  se justifier et continuent de jouer le jeu dangereux de la provocation fasciste. Il y a peu le groupe allemand Substanz t. a Ă©chantillonnĂ© la phrase suivante dans un morceau : " if you don’t like fascism, don’t play industrial music " (compilation teknoir, 1998).
http://nksinternational.free.fr/indus.html

171 Reportages de touslesprix.com : toute l'actualité du Ecommerce en direct
Reportages de touslesprix.com. Toutes les informations sur le E-commerce, Les titres : Cdiscount, reportage exclusif chez le numéro 1 du e-commerce en France, Linvosges, la tradition du beau linge et de la qualité, Mes-souliers.com, la deuxiÚme plus grosse offre de chaussures sur Internet, Rencontre avec Jean-Philippe Guillet, créateur et dirigeant de Ma-papeterie.com
http://www.touslesprix.com/reportages/

141 Débloquer votre portable Sony Ericsson gratuitement « Web Interdit
S’il y a bien un truc Ă©nervant avec les opĂ©rateurs telecom, c’est leur manie de bloquer les tĂ©lĂ©phones achetĂ©s chez eux sur leur rĂ©seau. Ainsi un portable Orange n’est pas utilisable chez SFR et vice-versa. Une manie bien mesquine qui fait le beurre de nombreuses officines, dans la rue comme sur le web. Une recherche sur « DĂ©bloquer Sony Ericsson » ou « Unlock Sony Ericsson » vous donnera un aperçu, avec des offres de 15 Ă  plus de 100€ ! PossĂ©dant un Sony Ericsson C905 (remplacĂ© par un iPhone 3GS), et souhaitant le donner, je ne voulais pas payer pour ce service. Mais en cherchant bien, j’ai trouvĂ© une solution gratuite qui fonctionne pour les modĂšles Sony Ericsson suivants : C510, C702, C901, C902, C903, C905, G502, G705, K630, K660, K850, K858, T700, TM506, V640, W595, W705, W715, W760, W890, W902, W908, W910, W980, Z750, Z770, Z780, C510C702, C901, C902, C903, C905, G905, G705, K630, K660, K850, K858, T700, TM506, V640W595, W705, W715, W760, W890, W902, W908, W910, W980, Z750, Z770 et Z780. Donc si vous ĂȘtes l’heureux propriĂ©taire d’un de ces modĂšles et souhaitez le dĂ©bloquer, suivez le guide
http://www.webinterdit.com/2009/09/22/debloquer-votre-portable-sony-ericsson-gratuitement/

101 - 201