100SILEX, de 0 ŗ 100 s: d√©veloppement
925 Forum Holga, SX70, pinhole,polaroid... canette ou boite à chaussures; tout le cheap est ici ~
Holg4.org ? Ami(e)s photographes, Bienvenue sur h0lg4.org, le portail francophone d√©di√© aux photographies cheap et aux appareils exotiques. Vous √™tes un f√©ru de bidouillage photographique ou un parfait d√©butant ? Holga est votre pr√©nom pr√©f√©r√© ? Vous voulez savoir comment prendre des photos avec une simple bo√ģte de conserve ? Vous souhaitez exp√©rimenter des modes photographiques diff√©rents, ou tout simplement visualiser ce qu'on obtient avec des appareils cheap ? Vous en pincez pour Diana ? Vous souhaitez partager vos impressions et vos expressions photographiques ? Devenez membre du forum en vous inscrivant, participez aux √©changes et cr√©ez votre propre galerie en ligne. Armez votre bonne humeur, r√©glez votre curiosit√© sur la plus grande ouverture, et d√©clenchez !!! Clic, clic, clic !!! Derniers articles ¬§ M√©thode de D√©veloppement C41 avec le kit digibase de Rollei. ¬§ D√©veloppement au HC-110 de la FP4 expos√©e en-dessous de sa sensibit√© ¬§ D√©velopper les films couleurs √† la maison (chimie C41) ¬§ Agat 18 ¬§ Great Wall DF Les derni√®res interventions ¬Ľ Pavillon d'Aveyron ou une semaine chez mami ¬Ľ H√ītel 4 √©toiles ¬Ľ Symphonie en UT 18 ... ¬Ľ La boite de bonbon ... ¬Ľ Youkfou a sa fl√™che... ¬Ľ Les accords d'L√©on ¬Ľ Exposition aux Baux de Provence ¬Ľ La grange ¬Ľ Ces inconnus. ¬Ľ ap√©ro Hitchcockien
http://h0lg4.org/

916 HughLeCaine.com - Bonjour
Biographie On a qualifi√© le scientifique et compositeur canadien Hugh Le Caine (1914-1977) de "h√©ros" de la musique √©lectronique. Il a grandi √† Port Arthur (maintenant Thunder Bay) dans le nord-ouest de l'Ontario. Tr√®s t√īt, il a commenc√© √† construire des instruments de musique et √† exp√©rimenter avec des appareils √©lectroniques. Dans sa jeunesse, il imaginait des "sonorit√©s merveilleuses" qu'il pensait pouvoir r√©aliser √† l'aide de nouvelles inventions √©lectroniques. Hugh Le Caine travaillant dans le laboratoire de physique de l'Universit√© Queen √† Kingston en Ontario, en 1938 Apr√®s l'obtention de son dipl√īme de ma√ģtrise en science √† l'Universit√© Queen en 1939, il s'est joint au Conseil national de recherche du Canada (CNRC) √† Ottawa. Il a travaill√© au d√©veloppement des premiers syst√®mes de radar et en physique atomique, se distinguant comme scientifique et publiant d'importants articles dans ces domaines. Chez lui, il poursuivait ses recherches en musique √©lectronique et en g√©n√©ration de son. Il a mont√© son studio personnel en 1945 o√Ļ il a d√©but√© son travail ind√©pendant sur la conception d'instruments de musique √©lectroniques tels que la sacqueboute √©lectronique, un instrument monophonique tr√®s √©labor√© qui est maintenant reconnu comme le premier synth√©tiseur contr√īl√© par tension. Par la suite, Le Caine a d√©velopp√© des syst√®mes de contr√īle par tension pour une grande vari√©t√© d'applications. En 1948, Le Caine est parti en Angleterre pour quatre ans o√Ļ il a fait des √©tudes en physique, poursuivant son travail en musique √©lectronique √† son retour au Canada. Gr√Ęce aux d√©monstrations publiques de ses instruments, il a obtenu la permission de d√©placer ses activit√©s musicales au CNRC et de s'y consacrer √† plein temps en 1954. Pendant les vingt ann√©es qui ont suivi, il a construit plus de vingt-deux nouveaux instruments diff√©rents. Il a collabor√© au d√©veloppement de deux des premiers studios de musique √©lectronique √† l'Universit√© de Toronto (inaugur√© en 1959) et √† l'Universit√© McGill √† Montr√©al (inaugur√© en 1964). Le laboratoire de Le Caine au CNRC a fourni pratiquement √† lui seul l'√©quipement pour ces deux premiers studios. Les composantes de la saqueboute ont √©t√© s√©par√©es en unit√©s ind√©pendantes - ou modules - permettant au compositeurs de leur assigner une t√Ęche sp√©cifique au sein d'un ensemble. Le Caine a enseign√© aux deux universit√©s et a influenc√© toute une g√©n√©ration de compositeurs de musique √©lectroacoustique. Ses nombreux articles et d√©monstrations personnelles ont eu un effet catalyseur dans la communaut√© canadienne et internationale. Il a exerc√© une influence indirecte sur le d√©veloppement du synth√©tiseur modulaire Moog par l'entremise de Gustav Ciamaga, qui √©tait familier avec les filtres de Le Caine et qui a par la suite encourag√© Robert Moog √† d√©velopper son filtre passe-bas contr√īl√© par tension. Un des aspects les plus importants des instruments de Le Caine est sans doute leur efficacit√© pour la performance, leur maniabilit√©. Son obsession pour le "beau son" l'a conduit √† concevoir des instruments capables de produire un jeu expressif nuanc√© caract√©ristique de la tradition orchestrale. Il avait un sens aigu des besoins de l'interpr√®te afin que celui-ci puisse ex√©cuter les gestes qui, selon Le Caine, constituent l'essence de la musique. √Ä cet √©gard, la sensibilit√© au toucher a √©t√© un √©l√©ment essentiel et a √©t√© utilis√©e pour les claviers, les mixeurs et autres composantes, sous des formes d'application m√©canique, √©lectronique et au moyen de la sensibilit√© √† la lumi√®re. Sur ce point, les conceptions de Le Caine √©taient tellement avanc√©es que certaines des possibilit√©s qu'il a d√©velopp√©es n'ont connu d'application commerciale que dans les ann√©es 1980. Id√©alement, un instrument de musique devrait offrir de bonnes qualit√©s sonores et une certaine flexibilit√© dans son contr√īle. Or ces deux objectifs ne sont pas toujours compatibles. Les instruments traditionnels exigent habituellement une longue formation avant que l'interpr√®te puisse tirer parti de leurs qualit√©s musicales. Dans la conception de ses instruments √©lectroniques, Le Caine a tent√© de mettre l'accent sur la maniabilit√© de l'instrument sans compromettre l'int√©grit√© de la musique. Chacune de ses cr√©ations est une √©tude unique sur l'√©quilibre et le raffinement. Sur le CD, HUGH LE CAINE, COMPOSITIONS, DOMONSTRATIONS 1946-1974, nous pouvons entendre les enregistrements r√©alis√©s par Le Caine, o√Ļ il explore et fait la d√©monstration des possibilit√©s qu'offrent huit de ses instruments. Dripsody, sa composition de 1955 construite √† partir du son d'une seule goutte d'eau, compte encore parmi les exemples les plus jou√©s de musique concr√®te. Malgr√© l'accueil favorable que ses compositions ont √† juste titre connu, Le Caine a conserv√© une attitude critique √† leur √©gard : "Je ne me consid√©rais pas comme un compositeur. Toutefois, j'ai senti que la seule fa√ßon de comprendre l'int√©r√™t du compositeur pour un instrument √©tait de l'utiliser moi-m√™me dans les diff√©rentes formes musicales actuelles." Son humour d√©pr√©ciateur √† l'√©gard de lui-m√™me est √©vident dans certains des titres qu'il a donn√©s √† ses compositions, tel que A Noisome Pestilence (le titre est un calembours : l'anglais "noisome" signifie r√©pugnant ou f√©tide, mais sugg√®re √©galement "noise" qui signifie bruit, d'o√Ļ la traduction adopt√©e, "Une peste bruyante"). Lorsqu'on lui a demand√© pourquoi il avait nomm√© sa premi√®re composition Dripsody, il a r√©pondu : "Parce qu'elle a √©t√© √©crite par une goutte."
http://www.hughlecaine.com/fr/

904 LIRE POUR MIEUX APPRENDRE
Développement personnel appliqué aux études, optimisation du cerveau , introduction aux cartes heuristiques. mind map, mind mapping, développement, personnel, épanouissement, optimisation, cerveau, carte heuristique, carte mentale
http://www.cours-univ.fr/developpement-personnel5.html

718 Musiques - H O R S N O R M E
Dossier : O√Ļ trouver de la musique sur internet ? Par Ed End le samedi, mai 29 2010, 10:07 albums apprendre audio comment complet dossier efficace exhaussif f√™te de la musique gratuites guide ill√©gal internet libre l√©gal meilleurs sites mp3 musiques o√Ļ trouver de la musique recherche simple son trouver t√©l√©chargement t√©l√©charger I. Pourquoi chercher de la musique sur internet ? Pour r√©pondre √† cette question on peut se poser une autre question : O√Ļ trouver de la musique en dehors d'internet ? A part quelques exceptions √† Paris, la plupart des disquaires ind√©pendants ont disparus. Les supermarch√©s ont tr√®s peu de choix. Les magasins sp√©cialis√©s, par exemple la Fnac ont un nombre limit√© de r√©f√©rences disponibles √† des prix pas toujours accessibles. Cependant il reste des solutions int√©ressantes : le march√© de l'occasion, acheter les albums lors des concerts √† des prix plus abordables ou encore moins on√©reux les emprunter √† des m√©diath√®ques. Convertir en mp3 les anciens supports, k7, cd, vinyles et √©changer des albums num√©ris√©s dont on d√©tient les originaux, l√©galement, dans le cadre de la copie priv√©. Si malgr√© cela tant de personnes cherchent de la musique sur internet, c'est : a. Parce qu'il y a beaucoup plus de choix. A l'heure actuelle, par exemple, le d√©veloppement de la musique libre est tel qu'il est impossible de suivre l'int√©gralit√© des Ňďuvres qui sont publi√©es. b. Parce que le co√Ľt est quasi nul. - Soit en raison de la disparition du support, il n'y a plus de co√Ľt de diffusion, plus de co√Ľt de fabrication, juste √©ventuellement un coup de cr√©ation. Malgr√© cela dans le domaine commercial les magasins en ligne (Itune et autres consorts) sont loin de r√©percuter la disparition des coups sur leurs tarifs. - Soit en raison de ce que les lobbys et le gouvernement app√®lent piratage, pour ma part je consid√®re qu'ils font une faute d'orthographe et pr√©f√®re parler de partage. Un exemple flagrant de leur mauvaise foie, contrairement √† ce qu'a pr√©tendu un jour un patron de la Fnac, un album n'est pas une baguette de pain, passer l'√©tape de cr√©ation du premier exemplaire, il est duplicable √† l'infini, ni farine, ni travail suppl√©mentaire, autrement dit, je ne connais aucune baguette de pain qui puisse nourrir toute la plan√®te. c. Parce que la d√©couverte est facilit√©e. Depuis que les majors ont pris le contr√īle des m√©dias radio et t√©l√©, √† part dans de rares m√©dias papiers sp√©cialis√©s, et certains gratuits culturels, c'est tr√®s difficile de faire des d√©couvertes. Concr√®tement avec un logiciel de peer to peer, on √©tend tr√®s rapidement la diversit√© des musiques que l'on appr√©cie. D√©j√† pour la simple raison que dans tous les genres, au-del√† du mainstream des majors il existe des Ňďuvres de qualit√©. d. Pour pouvoir essayer la musique avant de l'acheter. Une bonne fa√ßon de se pr√©munir des singles qui pourraient permettent d'√©couler des albums b√Ęcl√©s.
http://hors.norme.blog.free.fr/index.php?category/L-internet-pour-les-nuls/Ressources-culturelles/Musique

645 [Le bon coin] Système d'alerte (2/3)
Discussion du forum ¬ę Hors sujet ¬Ľ : [Le bon coin] Syst√ɬ®me d'alerte - 20 r√ɬ©ponses - Page 2 sur 3. Stimy ‚Üí Le 3 juin √† 15:51 # Bonjour, Moi j'ai d√©velopp√© une page pour g√©n√©rer des flux RSS √† partir d'une URL de recherche sur leboncoin.fr C'est encore en d√©veloppement mais pour les n√©ophytes je mettrai une doc en ligne plus tard et je d√©velopperai aussi un gadget pour iGoogle et Netvibes. C'est par ici : http://alertes-leboncoin.appspot.com
http://www.sur-la-toile.com/discussion-163054-10-%5BLe-bon-coin%5D-Systeme-d-alerte.html

146 Techno Smart, les bons outils pour les gens malins
firefox, web, productivité, temps, logiciel libre, logiciels libres, navigateur, internet explorer,futur, lettre du futur, développement personnel, réflexion, ,google, amener l'information à soi, tri de l'information
http://www.technosmart.net/

101 - 201