100SILEX, de 0 ŕ 100 s: permanent
1247 Les commandes dos de Windows
Panneau de configuration * ACCESS.CPL : ouvre les options d'accessibilité (Pour XP uniquement) * APPWIZ.CPL : ouvre l'outil Ajouter/Supprimer un programme * AZMAN.MSC : ouvre le gestionnaire d'autorisations (Pour Vista uniquement) * CERTMGR.MSC : ouvre les certificats pour l’utilisateur actuel * CLICONFG : ouvre la configuration des clients SQL * COLLAB.CPL : ouvre le voisinage immédiat (Pour Vista uniquement) * COMEXP.MSC ou bien DCOMCNFG : ouvre l'outil services et composants (Pour Vista uniquement) * COMPMGMT.MSC : ouvre l'outil de gestion de l'ordinateur * COMPUTERDEFAULTS : ouvrir l’outil des programmes par défaut (Pour Vista uniquement) * CONTROL /NAME MICROSOFT.BACKUPANDRESTORECENTER : ouvre le centre de sauvegarde et de restauration (Pour Vista uniquement). Tutoriel ICI * CONTROL ADMINTOOLS : ouvre les outils d'administrations * CONTROL COLOR : ouvre les paramètres de l'apparence * CONTROL FOLDERS : ouvre les options de dossiers * CONTROL FONTS : ouvre le gestionnaire de polices * CONTROL INTERNATIONAL ou bien INTL.CPL : ouvre les options régionales et linguistiques * CONTROL KEYBOARD : ouvre les propriétés du clavier * CONTROL MOUSE ou bien MAIN.CPL : ouvre les propriétés de la souris * CONTROL PRINTERS : ouvre les imprimantes et les fax disponibles * CONTROL USERPASSWORDS : ouvre l’éditeur des comptes utilisateurs * CONTROL USERPASSWORDS2 ou bien NETPLWIZ : contrôle les utilisateurs et leurs accès< * CONTROL : ouvre le panneau de configuration * CREDWIZ : ouvre l’outil de sauvegarde et restauration des mots de passe des utilisateurs (Pour Vista uniquement) * DESK.CPL : ouvre les paramètres d'affichage * DEVMGMT.MSC : ouvre les gestionnaire de périphériques. Tutoriel ICI * DRWTSN32 : ouvre Dr. Watson (Pour XP uniquement) * DXDIAG : ouvre l'outil de diagnostic DirectX * EVENTVWR ou bien EVENTVWR.MSC : ouvre l'observateur d'évènements * FSMGMT.MSC : ouvre les dossiers partagés * GPEDIT.MSC : ouvre l’éditeur des stratégies de groupe (Pour les éditions professionnelles et plus de Windows) * HDWWIZ.CPL : ouvre l'assistant ajout de matériels * INFOCARDCPL.CPL : ouvre l'assistant compatibilité des programmes * IRPROPS.CPL : ouvre le gestionnaire d'infrarouge * ISCSICPL : ouvre l'outil de configuration de l'initiateur ISCI Microsoft (Pour Vista uniquement) * JOY.CPL : ouvre l'outil de contrôleur de jeu * LPKSETUP : ouvre l’assistant d’installation et désinstallation des langues d’affichage (Pour Vista uniquement) * LUSRMGR.MSC : ouvre l’éditeur des utilisateurs et groupes locaux * MDSCHED : ouvre l'outil de diagnostics de la mémoire Windows (Pour Vista uniquement) * MMC : ouvre une nouvelle console vide * MMSYS.CPL : ouvre les paramètres de sons * MOBSYNC : ouvre le centre de synchronisation * MSCONFIG : ouvre l'outil de configuration du système * NAPCLCFG.MSC : ouvre l'outil de configuration du client NAP (Pour Vista uniquement) * NTMSMGR.MSC : ouvre le gestionnaire des supports de stockage amovibles * NTMSOPRQ.MSC : ouvre les demandes de l'opérateur de stockage amovible * ODBCAD32 : ouvre l'administrateur de sources de données ODBC * OPTIONALFEATURES : ouvre l’outil Ajouter/Supprimer des composants Windows (Pour Vista uniquement) * PERFMON ou bien PERFMON.MSC : ouvre le moniteur de fiabilité et de performances Windows. * POWERCFG.CPL : ouvre le gestionnaire des modes d’alimentation (Pour Vista uniquement) * REGEDIT ou bien REGEDT32 (Pour Vista uniquement) : ouvre l'éditeur de registre * REKEYWIZ : ouvre le gestionnaire des certificats de chiffrement de fichiers (Pour Vista uniquement) * RSOP.MSC : ouvre le jeu de stratégie résultant * SECPOL.MSC : ouvre les paramètres de sécurités locales * SERVICES.MSC : ouvre le gestionnaire de services * SLUI : ouvre l’assistant d’activation de Windows (Pour Vista uniquement) * SYSDM.CPL : ouvre les propriétés système * SYSEDIT : ouvre l’éditeur de configuration système (Attention, à manipuler avec prudence) * SYSKEY : ouvre l’utilitaire de protection de la base de données des comptes Windows (Attention, à manipuler avec extrême prudence !) * SYSPREP: ouvre le dossier contenant l'outil de préparation du système (Pour Vista uniquement) * TABLETPC.CPL : ouvre les paramètres pour Tablet pc (Pour Vista uniquement) * TASKSCHD.MSC ou bien CONTROL SCHEDTASKS : ouvre le planificateur de tâches (Pour Vista uniquement) * TELEPHON.CPL : ouvre l'outil de connexion téléphonique * TIMEDATE.CPL : ouvre les paramètres de l'heure et de la date * TPM.MSC : ouvre l'outil gestion de module de plateforme sécurisée sur l'ordinateur local (Pour Vista uniquement) * UTILMAN : ouvre les options d’ergonomie (Pour Vista uniquement) * VERIFIER : ouvre le gestionnaire de vérification des pilotes * WMIMGMT.MSC : ouvre Windows Management Infrastructure * WSCUI.CPL : ouvre le centre de sécurité Windows * WUAUCPL.CPL : ouvre le service de mise à jour Windows (Pour XP uniquement) Programmes et outils Windows * %WINDIR%\SYSTEM32\RESTORE\RSTRUI.EXE : ouvre l’outil de restauration de système (Pour XP uniquement). Tutoriel ICI * CALC : ouvre la calculatrice * CHARMAP : ouvre la table des caractères * CLIPBRD : ouvre le presse papier (Pour XP uniquement, pour l'ajouter à Vista voir ICI) * CMD : ouvre l'invite de commandes * DIALER : ouvre le numérateur téléphonique de Windows * DVDPLAY : ouvre votre lecteur DVD * EUDCEDIT : ouvre l’éditeur de caractères privés * EXPLORER : ouvre l'explorateur Windows * FSQUIRT : Assistant transfert Bluetooth * IEXPLORE : ouvre Internet explorer * IEXPRESS : ouvre l’assistant de création des archives auto-extractibles. Tutoriel ICI * JOURNAL : ouvre un nouveau journal (Pour Vista uniquement) * MAGNIFY : ouvre la loupe * MBLCTR : ouvre le centre de mobilité de Windows (Pour Vista uniquement) * MIGWIZ : ouvre l'outil de transfert de fichiers et de paramètres Windows (Pour Vista uniquement) * MIGWIZ.EXE : ouvre l'outil de transfert de fichiers et de paramètres Windows (pour XP uniquement) * MOVIEMK : ouvre Windows Movie Maker * MRT : lance l’utilitaire de suppression de logiciel malveillant. Tutoriel ICI * MSDT : ouvre l’outil de diagnostics et support Microsoft * MSINFO32 : ouvre les informations système * MSPAINT : ouvre Paint * MSRA : ouvre l'assistance à distance Windows * MSTSC : ouvre l'outil de connexion du bureau a distance * NOTEPAD : ouvre le bloc-notes * OSK : ouvre le clavier visuel. Tutoriel ICI * PRINTBRMUI : ouvre l'assistant de migration d'imprimante (Vista uniquement) * RSTRUI : ouvre l'outil de restauration du système (Pour Vista uniquement) * SIDEBAR : ouvre le volet Windows (Pour Vista uniquement) * SIGVERIF : ouvre l'outil de vérification des signatures de fichiers * SNDVOL : ouvre le mélangeur de volume * SNIPPINGTOOL : ouvre l'outil capture d'écran (Pour Vista uniquement). Tutoriel ICI * SOUNDRECORDER : ouvre le magnétophone * STIKYNOT : ouvre le pense-bête (Pour Vista uniquement) * TABTIP : ouvre le panneau de saisie Tablet PC (Pour Vista uniquement) * TASKMGR : ouvre le gestionnaire des tâches Windows * WAB : ouvre les contacts (Pour Vista uniquement) * WERCON : ouvre l'outil de rapports et de solutions aux problèmes (Pour Vista uniquement) * WINCAL : ouvre le calendrier Windows (Pour Vista uniquement) * WINCHAT : ouvre le logiciel Microsoft de chat en réseau (Pour Windows XP uniquement) * WINDOWSANYTIMEUPGRADE : permet la mise à niveau de Windows Vista * WINVER : ouvre la fenêtre pour connaître votre version Windows * WINWORD: ouvre Word (s'il est installé) * WMPLAYER : ouvre le lecteur Windows Media * WRITE ou bien Wordpad : ouvre Wordpad Gestion des disques * CHKDSK : effectue une analyse de la partition précisée dans les paramètres de la commande (Pour plus d’informations, tapez CHKDSK /? dans l’invite de commande CMD) * CLEANMGR : ouvre l'outil de nettoyage de disque * DEFRAG: Défragmente le disque dur (pour savoir comment utiliser, c'est ici ) * DFRG.MSC : ouvre l’outil de défragmentation de disque * DISKMGMT.MSC : ouvre le gestionnaire de disques * DISKPART : ouvre l’outil de partitionnement (un peu lourd à manipuler) Gestion des réseaux et Internet * CONTROL NETCONNECTIONS ou bien NCPA.CPL : ouvre les connexions réseau * FIREWALL.CPL : ouvre le pare-feu Windows * INETCPL.CPL : ouvre les propriétés internet * IPCONFIG : affiche les configurations des adresses IP sur l’ordinateur (Pour plus d’informations, tapez IPCONFIG /? dans l’invite de commande CMD) * NETSETUP.CPL : ouvre l’assistant configuration réseau (Pour XP uniquement) * WF.MSC : ouvre les fonctions avancées du pare-feu Windows (Pour Vista uniquement). Tutoriel ICI * À VOIR ÉGALEMENT : Commandes IP relatives aux réseaux sous Windows Commandes IP relatives aux réseaux sous Windows Il est parfois très utile de connaître les commandes IP, pour analyser voire configurer ses réseaux TCP/IP. Voici la liste de ces commandes à utiliser dans une fenêtre DOS : * Ping * Tracert * IpConfig * NetStat * Route * Arp * NbtStat * Telnet * Hostname * Ftp * NsLookUp * NetSh ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ PING : Teste la connexion réseau avec une adresse IP distante ping -t [IP ou host] ping -l 1024 [IP ou host] * L’option -t permet de faire des pings en continu jusqu’à Ctrl-C. o Si vous avez précisé l'option -t vous pouvez à tout moment avoir des statistiques sans interrompre les requêtes ping en appuyant sur Ctrl+Attn (aussi nommé Ctrl+Pause) Cette commande est aussi utile pour générer une charge réseau en spécifiant la taille du paquet avec l’option -l et la taille du paquet en octets. --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- TRACERT : Affiche toutes les adresses IP intermédiaires par lesquelles passe un paquet entre la machine locale et l’adresse IP spécifiée. tracert [@IP ou nom du host] tracert -d [@IP ou nom du host] Cette commande est utile si la commande ping ne donne pas de réponse, afin d'établir à quel niveau la connexion est défaillante. -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- IPCONFIG : Affiche ou rafraîchit la configuration réseau TCP/IP ipconfig /all [/release [carte]] [/renew [carte]] /flushdns /displaydns /registerdns [-a] [-a] [-a] Cette commande, exécutée sans option, affiche l’adresse IP en cours, le masque réseau ainsi que la passerelle par défaut au niveau des interfaces réseau connues sur la machine locale. * /all: Affiche toute la configuration réseau, y compris les serveurs DNS, WINS, bail DHCP, etc ... * /renew [carte]: Renouvelle la configuration DHCP de toutes les cartes (si aucune carte n'est spécifiée) ou d'une carte spécifique avec le paramètre carte. Le nom de carte est celui qui apparaît avec ipconfig sans paramètre. * /release [carte]: Envoie un message DHCPRELEASE au serveur DHCP pour libérer la configuration DHCP actuelle et annuler la configuration d'adresse IP de toutes les cartes (si aucune carte n'est spécifiée) ou d'une carte spécifique avec paramètre carte. Ce paramètre désactive TCP/IP pour les cartes configurées de manière à obtenir automatiquement une adresse IP. * /flushdns: Vide et réinitialise le cache de résolution du client DNS. Cette option est utile pour exclure les entrées de caches négatives ainsi que toutes les autres entrées ajoutées de façon dynamique. * /displaydns: Affiche le cache de résolution du client DNS, qui inclut les entrées préchargées à partir du fichier des hôtes locaux ainsi que tous les enregistrements de ressources récemment obtenus pour les requêtes de noms résolues par l'ordinateur. Le service Client DNS utilise ces informations pour résoudre rapidement les noms fréquemment sollicités, avant d'interroger ses serveurs DNS configurés. * /registerdns: Actualise tous les baux DHCP et réinscrit les noms DNS. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ NETSTAT : Affiche l’état de la pile TCP/IP sur la machine locale NETSTAT [-a] [-e] [-n] [-s] [-p proto] [-r] [intervalle] * -a Affiche toutes les connexions et ports d'écoute (Les connexions côté serveur sont normalement inhibées). * -e Affiche les statistiques Ethernet. Peut être combinée avec l'option -s. * -n Affiche les adresses et les numéros de port sous forme numérique. * -p proto Affiche les connexions pour le protocole spécifié par proto; proto peut être TCP ou UDP. Utilisé avec l'option -s pour afficher des statistiques par protocole, proto peut être TCP, UDP, ou IP. * -r Affiche le contenu de la table de routage. * -s Affiche les statistiques par protocole. Par défaut, des statistiques sur TCP, UDP et IP sont visualisées; l'option -p peut être utilisée pour spécifier un sous-ensemble du défaut. * intervalle: Réaffiche les statistiques sélectionnées, avec une pause de "intervalle" secondes entre chaque affichage. Appuyez sur Ctrl+C pour arrêter l'affichage des statistiques. * -abnov Affiche les processus qui utilisent la connexion internet (Adresse IP local, port, adress IP distante et le PID du processus qui utilise la connexion ainsi que son nom). ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ROUTE : Affiche ou modifie la table de routage ROUTE [-f] [commande [destination] [MASK masque réseau] [passerelle] * -f Efface les tables de routage de toutes les entrées de passerelles. Utilisé conjointement à une des commandes, les tables sont effacées avant l'exécution de la commande. * -p Rend rémanente l’entrée dans la table après le reboot de la machine * commande Spécifie une des quatre commandes : o DELETE: Efface un itinéraire. o PRINT: Affiche un itinéraire. o ADD: Ajoute un itinéraire. o CHANGE: Modifie un itinéraire existant. * destination: Spécifie l'hôte. * MASK: Si le mot clé MASK est présent, le paramètre suivant est interprété comme le paramètre masque réseau. * masque réseau: Fourni, il spécifie la valeur de masque de sous-réseau à associer à cette entrée d'itinéraire. Non spécifié, il prend la valeur par défaut 255.255.255.255. * passerelle: Spécifie la passerelle. * METRIC: Spécifie le coût métrique pour la destination ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- ARP : Résolution des adresses IP en adresses MAC. Affiche et modifie les tables de traduction des adresses IP en adresses physiques utilisées par le protocole de résolution d'adresses ARP. ARP -s adr_inet adr_eth [adr_if] ARP -d adr_inet [adr_if] ARP -a [adr_inet] [-N adr_if] * -a Affiche les entrées ARP actives en interrogeant le protocole de données actif. Si adr_inet est spécifié, seules les adresses IP et physiques de l'ordinateur spécifié sont affichées. Si plus d'une interface réseau utilise ARP, les entrées de chaque table ARP sont affichées. * -g Identique à -a. * adr_inet Spécifie une adresse internet. * -N adr_if Affiche les entrées ARP pour l'interface réseau spécifiée par adr_if. * -d Efface l'hôte spécifié par adr_inet. * -s Ajoute l'hôte et associe l'adresse Internet adr_inet avec l'adresse physique adr_eth. L'adresse physique est donnée sous forme de 6 octets hexadécimaux séparés par des tirets. L'entrée est permanente. * adr_eth Spécifie une adresse physique. * adr_if Précisée, elle spécifie l'adresse Internet de l'interface dont la table de traduction des adresses devrait être modifiée. Non précisée, la première interface applicable sera utilisée. --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- NBTSTAT : Mise à jour du cache du fichier Lmhosts. Affiche les statistiques du protocole et les connexions TCP/IP actuelles utilisant NBT (NetBIOS sur TCP/IP). NBTSTAT [-a Nom Distant] [-A adresse IP] [-c] [-n] [-r] [-R] [-s] [S] [intervalle] * -a (état carte) Liste la table de noms de la machine distante (nom connu). * -A (état carte) Liste la table de noms de la machine distante (adresse IP). * -c (cache) Liste le cache de noms distants y compris les adresses IP. * -n (noms) Liste les noms NetBIOS locaux. * -r (résolus) Liste les noms résolus par diffusion et via WINS. * -R (Recharge) Purge et recharge la table du cache de noms distantes. * -S (Sessions) Liste la table de sessions avec les adresses destination IP. * -s (sessions) Liste la table de sessions convertissant les adresses de destination IP en noms d'hôtes via le fichier hôtes. Un Exemple : nbtstat -A @IP Cette commande renvoie le nom NetBIOS, nom du système, les utilisateurs connectés ...de la machine distante. -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- TELNET telnet telnet La commande telnet permet d'accéder en mode Terminal (Ecran passif) à un host distant. Elle permet également de vérifier si un service quelconque TCP tourne sur un serveur distant en spécifiant après l’adresse IP le numéro de port TCP. C’est ainsi que l’on peut tester si le service SMTP, par exemple, tourne sur un serveur Microsoft Exchange en utilisant l’adresse IP du connecteur SMTP et puis 25 comme numéro de port. Les ports les plus courants sont : * ftp (21), * telnet (23), * smtp (25), * www (80), * kerberos (88), * pop3 (110), * nntp (119) * et nbt (137-139). --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- HOSTNAME : Affiche le nom de la machine Ftp FTP: Client de téléchargement de fichiers ftp –s: * -s cette option permet de lancer des FTP en mode batch : spécifie un fichier textuel contenant les commandes FTP. --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- NsLookUp: envoie des requêtes DNS sur un serveur DNS au choix nslookup [domaine] [serveur dns] La commande NsLookUp permet d'envoyer des requêtes DNS à un serveur. Par défaut, si vous ne mettez pas le serveur DNS, la commande utilisera celui qui est configuré pour votre interface réseau (celui que vous utilisez pour naviguer sur internet, par exemple) mais vous pouvez forcer l'utilisation d'un autre serveur. Par exemple, pour demander au serveur DNS 10.0.0.3 l'adresse IP correspondante à l'adresse www.commentcamarche.net: nslookup www.commentcamarche.net 10.0.0.3 * Si vous ne précisez aucun paramètre pour nslookup, un shell s'ouvrira en attente de requêtes de votre part. -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Netsh (network shell : shell réseau) est un utilitaire en ligne de commande inclus dans la gamme des systèmes d'exploitation Windows NT (NT, 2000, XP, 2003 Serveur, Vista) à partir de Windows 2000. Il permet la configuration du réseau, localement ou à distance. Une utilisation classique de netsh est la réinitialisation de la pile TCP/IP à ses paramètres d'origines (Sous Windows 98, cette opération nécessitait la réinstallation de l'adaptateur TCP/IP). Dans ce mode, vous devez fournir à la commande un fichier journal (log). Celui-ci sera rempli avec les valeurs affectées par netsh. Netsh permet aussi (entre autres) de changer l'adresse IP de la machine. Exemples d'utilisations : - Réinitialisation de la pile TCP/IP : netsh interface ip reset C:\resetlog.txt - Adresse IP statique : netsh interface ip set address local static 123.123.123.123 255.255.255.0 - Adresse IP dynamique : netsh interface ip set address name="Connexion au réseau local" source=dhcp - Netsh et IPv6 : Netsh peut également être utilisé pour lire des informations provenant de la pile IPv6, cette commande est plus facile à utiliser que la commande IPv6.exe et fournit quasiment le même niveau d'information. Pour afficher votre adresse IPv6 en utilisant netsh : netsh interface ipv6 show address Autres commandes * %HOMEDRIVE% : ouvre l'explorateur sur la partition ou le système d'exploitation est installé * %HOMEPATH% : ouvre le dossier d'utilisateur connecté actuellement C:\Documents and settings\[nom d'utilisateur] * %PROGRAMFILES% : ouvre le dossier d’installation d’autres programmes (Program Files) * %TEMP% ou bien %TMP% : ouvre le dossier temporaire * %USERPROFILE% : ouvre le dossier du profil de l'utilisateur connecté actuellement * %WINDIR% ou bien %SYSTEMROOT% : ouvre le dossier d’installation de Windows * %WINDIR%\system32\rundll32.exe shell32.dll,Control_RunDLL hotplug.dll : affiche la fenêtre "Supprimer le périphérique en toute sécurité" * AC3FILTER.CPL : ouvre les propriétés du filtre AC3 (Si installé) * FIREFOX : lance Mozilla FireFox (Si installé) * JAVAWS : Visualise le cache du logiciel JAVA (Si installé) * LOGOFF : ferme la session actuelle * NETPROJ : autorise ou pas la connexion à un projecteur réseau (Pour Vista uniquement) * Vérificateur des fichiers système (Nécessite un CD de Windows si le cache n’est pas disponible): (Tutoriel ICI) o SFC /SCANNOW : scanne immédiatement tous les fichiers système et répare les fichiers endommagés o SFC /VERIFYONLY : scanne seulement les fichiers système o SFC /SCANFILE="nom et chemin de fichier" : scanne le fichier précisé, et le répare s’il est endommagé o SFC /VERIFYFILE="nom et chemin de fichier" : scanne seulement le fichier précisé o SFC /SCANONCE : scanne les fichiers système au prochain redémarrage o SFC /REVERT : remet la configuration initiale (Pour plus d’informations, tapez SFC /? dans l’invite de commande CMD. * SHUTDOWN : éteint Windows * SHUTDOWN –A : interrompe l’arrêt de Windows * VSP1CLN : supprime le cache d'installation du service pack 1 de Vista (Tutoriel ICI) Créer votre propre commande Pour ceux qui aiment tout faire avec le clavier, il est possible de créer vos propres commandes exécutables dans Menu démarrer > Exécuter. Nous allons prendre l'exemple de la commande netnavig qui exécutera Mozilla FireFox. * Ouvrez la base de registre. * Allez vers la clé HKEY_LOCAL_MACHINE puis les sous-clés successives \SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\App Paths * Allez dans le menu Édition > Nouveau > Clé et donnez-lui le nom netnavig.exe * Faites un double-clic sur la valeur que vous venez de créer, puis allez de nouveau dans le menu Édition > Nouveau > Valeur Chaîne et donnez-lui le nom Path * Faites encore un double-clic sur la valeur créée et entrez le chemin complet de l'application que vous voudrez lancer, dans notre exemple c'est C:\Program Files\Mozilla Firefox, puis validez. Il est possible de copier ce chemin à partir de la barre d'adresse de l'explorateur directement. * Un autre double-clic sur la valeur (par défaut) et entrez l'exécutable de l'application avec son chemin complet : C:\Program Files\Mozilla Firefox\firefox, dans notre exemple. Ensuite, validez et fermez l'éditeur de registre. Ainsi vous pouvez exécuter Mozilla Firefox juste en faisant: Menu démarrer > Exécuter > taper netnavig et valider. Vous pouvez faire la même chose pour toutes les applications auxquelles vous voulez un accès rapide avec le clavier.
http://www.artup-concept.com/commandes-dos-de-windows.html

843 PC Pedia -| Blogger| Computer Tips | tricks |Internet Tools |SEO| Tech | Reviews: Increase Traffic by 150-300% with Wahoha- Unique visitors
PC PEDIA is a Technology Blog which mainly Focuses on Computer Tips,Blogging,Tricks,Technology,Internet tools that helps you work smarter and geekier Computer Tips, blog,Blogging,Internet tools,Technology,Tricks,tweepi,reviews,Delete Yahoo Account Permanently,free ways to bring traffic,facepad
http://pcpedia.blogspot.com/2011/01/increase-traffic-by-150-300-with-wahoha.html

428 Alain Neffe and the Home-Taped Electronic Music Revolution
Alain Neffe launched his first tape label at home in Belgium in 1981. He called it Insane Music Contact and his first installment was called Insane Music for Insane People. Thus began a nearly thirty year foray into home-made, visionary and utterly unfashionable electronic music that has hardly made anyone involved a household name. Insane Music released 55 titles in its most prolific years (1981-87). Five of these were vinyl records and the rest were cassettes tapes. Why cassettes tapes? Magnetic tape was the obvious solution to the problem facing many artists working without record contracts in those days. Cassettes could be recorded at home, produced at home, dubbed at home, and sold or traded by mail. No need for tasteless outside producers and marketing mojo—one needed only leave home to buy more tapes. Says Neffe, “I could copy the tapes on demand. Releasing an LP required that you print 500 copies and 1000 copies of the cover sleeve, and everything had to be paid up front … if the buyer didn’t like the music, he or she could wipe it out and record something else on it.” Mr. Neffe was not the only one out there recording, selling and trading tapes by mail. On both sides of the Atlantic, home cassette technology was permitting the release of much groundbreaking and breathlessly beautiful work, as well as some noxious and otherwise self-indulgent wanking—that coat of many colors we call the DIY (do-it-yourself) Revolution. As early as 1974, Albrecht/d. self-released a cassette entitled Amsterdam Op De Dam in Germany. In 1976, Throbbing Gristle was distributing tapes of their infamous live recordings, and in 1977, the French electro-industrial unit Die Form began releasing tapes on their own Bain Total label. 1980 saw the release of two monumental self-released cassettes, The Storm Bugs’ A Safe Substitute and Colin Potter’s The Ghost Office. In Japan, 1980 saw the release of Merzbow’s first two cassettes, Remblandt Assemblage and Fuckexercise. And in the USA, 1981 saw John Bender’s Plaster: The Prototypes, a laconic and mysterious series of tone and vocal poems. Home taping was not limited to electronic music. R. Stevie Moore, one of the elder living ancestors of the lo-fi rock aesthetic, began releasing distributing home-made tapes via the R. Stevie Moore Cassette Club sometime in the 1970s. And tapes of live punk shows from the era continue to trade hands. Soon, cassettes were coming from everywhere: mysterious PO boxes in the Midwest, to which you sent a blank tape and three dollars and received the tape back with something on it. The Tellus Audio Cassette Magazine was a Fluxus-inspired subscription audio-journal dedicated to music as well as poetry and drama and other forms of audio-art. Zines like Factsheet Five and Unsound devoted entire columns to the material they received from bands on home-made cassette, and demo tapes began leaking to radio stations prior to official record release dates. It was a grassroots movement that marched in association with the self-publication of zines, comics, chapbooks, and other media. The medium had begun to become the message. Insane Music for Insane People (which eventually reached 25 volumes) was a series compiling all home-made electronic music made by artists from across the globe. By including in the liner notes the contact address for each artist featured, Neffe helped pioneer a snail-mail network for those interested in more of what they heard. Artists from all over Europe and the USA, from Japan, New Zealand, and beyond contributed over the years. One could send a few dollars to Insane Music Contact, receive tapes in the mail, write to artists involved and receive more cassettes. Insane Music Contact (now known as Insane Music) has always been a vehicle for Mr. Neffe’s own electronic music projects as well, many of which are periodically active to this day. Though he now makes liberal use of the CD format, Neffe’s artistic approach remains undiluted by years of underexposure. He expects very little acknowledgment of or remuneration for his efforts, which, for him, are emotional articulation, continued experimentation, and purity. It seems nothing but nothing could possibly catapult such heavily uncommercial sounds into the public consciousness–not even this thirty-year retrospective box-set entitled The Insane Box released (ironically, on vinyl) by the venerable Frank Maier of Vinyl-on-Demand Records, an outfit devoted to preserving the precious gems of cassette culture before the evidence disintegrates. For this retrospective (4 LPs + a 7” 45), Mr. Neffe has reached into dusty attic boxes, wherein lay unreleased (or hardly available) material by five projects of which he has been a part: BeNe GeSSeRiT, Human Flesh, Pseudo Code, I Scream and Subject. Each has a unique cerebral orientation and emotional vibe made possible by the combined efforts of invited guests; each runs the high fever of a man very much committed to a personal vision of artistic purity without virtuosity, and each is distinctly French. BeNe GeSSeRiT was not the first of Mr. Neffe’s projects to be recorded and distributed, but is, to my understanding, the genesis of his approach to music as “texts” or “photographs”, or as he puts it, “potlatch music”. On these early tracks we also detect a burgeoning interest in the endless expressive properties of the human voice, both explicitly human and as heavily-treated sound sculpture, both French and English At times, voices shout like besotted Celine parlor workers at each other from tenement windows; at other times a high-pitched female voice wails up and down like Catherine Ribeiro alone in her bathroom. In these tracks, one can also detect the half-digested influence of electro-rock luminaries Silver Apples, the avant-lashings a la Yoko Ono, and occasionally the thunder-beat of early Laibach. Primitive Casio electronics, stage whispers, delay echoes, tape loops, and a certain absurdist humor redolent of Erik Satie, neither dampen the fabric with melodrama, nor detract from the integrity of the grist, nor from the topical seriousness of the text’s subjects. BeNe GeSSeRiT is difficult music, even in the moments that risk elegy, yet it is still more accessible than some of the other Francophone avant-dada outfits of the day, such as DDAA and Étant Donnés, or Nurse with Wound in the UK. Human Flesh is decidedly more structurally cohesive and song-oriented than BeNe GeSSeRiT, and its predecessors and influences are less clear. Still there is a clear interest in the human voice, its textures and timbers when removed of sign value by backwards-masking, and the new textures that emerge when disassembled and reassembled. Even rock-oriented at times, Human Flesh chases a more delirious climax, for the hounds of the carnival are snapping at their heels as they run. This is also a project of varied angles and pursuits, sliding as it does into poetic electro-pop (the supple and Chicago-accented voice of the late Lydia Tomkiw, of Algebra Suicide, appears on two tracks), and moments of Half Japanese-style primitivism. The side-long track “Langsam” is more reminiscent of Piper-era Pink Floyd and Brainticket, as well as other Krautrock, yet is still distinctly French. These early and rare tracks are, in contrast to the more ambitious Pseudo Code and the more intimate recordings by I Scream, more oblique for being a mix-down of materials sent to Neffe from artists around the globe. The track “Sons of God?” is also notable for what is perhaps the first recorded sample of the American fire-and-brimstone preacher Ferrell Griswold, whose voice has appeared in music by Front 242, Phallus Dei, Pragha Khan, et cetera. The cassette medium, for all its benefits to individual artistic expression and culture, is for the selfsame reasons impermanent. Magnetic tape has a thirty year lifespan if properly archived, which means both that preserving their contents in other formats is important, and that paying hundreds of dollars for the original artifacts is a questionable collectors’ pursuit (nevertheless, you can watch it happen daily). With the advent of the mp3 and the efforts of Vinyl-on-Demand and other labels, Insane Music’s CD-r reissue program included, some of this exquisite material has been rescued from oblivion.
http://www.timesquotidian.com/2010/05/28/alain-neffe-and-the-home-taped-electronic-music-revolution/

399 How To Permanently Delete Your Account on Popular Websites - Smashing Magazine
We all have an increasing number of sites and online services we're members of, and sometimes it all gets a little overwhelming. At times, we just need to delete our... web design, magazine, html, photoshop, wordpress, wallpaper, icons
http://www.smashingmagazine.com/2010/06/11/how-to-permanently-delete-your-account-on-popular-websites/

301 Yamaha CS-15 mods: info and modification description (contribution by Don Solaris)
The original CS-15 is a great monophonic synth from the late 70's. It has a specific dual 12 dB multimode filter structure and a dual signal path. However these two filters are permanently set into parallel connection. This can be sometimes limiting, specially when more filter power is required (i.e. 24 dB response). One of the mods here will provide your CS-15 with serial filter connection - the 24dB mode. Of course, switch is included so that you can always bring back the original unmodified parallel filter routing the 12dB + 12 dB mode. One of the features that make CS-15 specific (next to parallel filters) is the ultra fast LFO that will go all the way up to 100 Hz. There are no many analog synths with LFOs that can go that fast (most end at 10-15 Hz). The potentiometer is used to tune from 0.1 Hz to 100 Hz. If you look at the numbers, this is quite a big range, and we said majority of LFO modulations are performed in up to 10 Hz range. The same is applied on CS-15's LFO potentiometer. That means, you can precisely tune from 0.1 Hz to 10 Hz (over 80% of potentiometer's turn ). However, going from 30 Hz to 100 Hz occupies only 10% of the potentiometer's turn. So if you were to perform some kind FM or Ring Mod effects, this might become a tricky job, as it requires precise tuning, but instead potentiometer jumps from i.e. 20 Hz into 40, then 70 then 100 Hz. Please note, this doesn't have anything to do with potentiometer's condition (cleaning). No matter how good you clean it, the same problem will exist, simply because this is the physical precision limit of the potentiometer. The only solution is to expand the precision in the high frequency range. In other words, we will expand 10% of potentiometer's turn into some 80% or more. Switch is included to provide the original unmodified version.
http://homepage.mac.com/synth_seal/html/ds_cs15mod.html

280 How-To Permanently Delete Your Facebook Account
Over the last 12 months, Facebook has seen it’s share of controversy in regard to account privacy and it’s terms of service.  It’s hard to say what sparked all the excitement: Rapid growth of the service (#3 on the internet overall)?  Parents growing awareness of the site and how their kids were using it?  The Media?  Or perhaps they deserved it based on their unethical business practices, privacy policy and terms of service?  facebook,how-to,privacy,security
http://www.groovypost.com/howto/security/permanently-delete-your-facebook-profile-account/

140 A.Ruzanov - Flashblock for Opera 9
UserJS-only version: FlashBlock.js (press Ctrl+Shift+F or Ctrl+Alt+F for permanent unblocking on the site; use Ctrl+Click for saving flash-video). All versions for Opera 8-10: Flashblocker.zip Replaces Flash objects with a button you can click to view them. Two variants: with text and graphic buttons. And simple variant, without buttons. Based on Flashblock for FF and GspuSi Flash blocker for Opera 9.
http://my.opera.com/Lex1/blog/flashblock-for-opera-9

101 - 201