100SILEX, de 0 à 100 s: personne
1525 Pipotronic
En auditant la démarche managériale, les personnels concernés doivent faire interagir les nécessités secteur.
http://www.pipotronic.com/

1465 Magnétique Debord
Guy Debord, Enregistrements Magnétiques (1952-1961), 2010 Le surréalisme est-il mort ou vivant ? (1957) Jacques Henric, On peut tout dire Philippe Sollers, Emmanuel Descombes, Guy Debord, « Une étrange guerre », 2000 Guy Debord, « Une étrange guerre », le film La pointe de la Dogana Josyane Savigneau, Guy Debord est une personne
http://www.pileface.com/sollers/article.php3?id_article=1069

989 Blog de Hugues Truttmann: Entretien d'embauche et intelligence émotionnelle : la méthode I.D.E.A.L.
Entretien d'embauche et intelligence Ă©motionnelle : la mĂ©thode I.D.E.A.L. Pour un candidat, quelle est la diffĂ©rence entre un entretien d’embauche rĂ©ussi et un entretien d’embauche ratĂ© ? Partons de l’hypothĂšse que 2 candidats de formation et d’expĂ©rience Ă©quivalente passent un entretien pour un mĂȘme poste. Tous les 2 ont eu un entretien avec le mĂȘme recruteur. Pour le premier, le recruteur donne une suite favorable, pour le 2Ăšme, cela n’ira malheureusement pas plus loin, le candidat Ă©tait dans un mauvais jour certainement... Ayant fait passer des entretiens Ă  des centaines de candidats, j’ai constatĂ© que j’ai systĂ©matiquement donnĂ© une suite favorable Ă  ceux qui ont rĂ©ussi Ă  me faire “passer Ă  l’action”, c’est-Ă  dire qu’ils ont suscitĂ© chez moi l’intĂ©rĂȘt, puis le dĂ©sir qui m’a motivĂ© Ă  parler positivement et avec enthousiasme de leur candidature Ă  mes clients. Le candidat qui rĂ©ussit est donc celui qui est capable de transfĂ©rer de la sincĂ©ritĂ©, de l’intĂ©rĂȘt, de la motivation, de l’enthousiame ou toute autre Ă©motion positive. Le candidat qui rate a quant Ă  lui transfĂ©rĂ© des Ă©motions nĂ©gatives (dĂ©sintĂ©rĂȘt, peur, tristesse, ennui, etc...). Une Ă©motion positive fait passer Ă  l’action, une Ă©motion nĂ©gative, jamais. RĂ©ussir un entretien consiste donc Ă  utiliser efficacement son intelligence Ă©motionnelle. Voici une dĂ©finition de l’intelligence Ă©motionnelle : “HabiletĂ© Ă  percevoir et Ă  exprimer les Ă©motions, Ă  les intĂ©grer pour faciliter la pensĂ©e, Ă  comprendre et Ă  raisonner avec les Ă©motions, ainsi qu’à rĂ©guler les Ă©motions chez soi et chez les autres.” Une des composante de cette forme d’intelligence est l’empathie qui est la “capacitĂ© Ă  partager les Ă©motions avec autrui, sans confusion entre soi et l’autre”. Comment activer son intelligence Ă©motionnelle et motiver un recruteur ? En appliquant la mĂ©thode I.D.E.A.L : Cette mĂ©thode n’est pas une technique, mais plutĂŽt une attitude Ă  adopter. Avant chaque entretien dites - vous ceci et APPLIQUEZ - LE ! I Decide to act with Empathy by Asking questions and Listening Soit “Je dĂ©cide d’agir avec empathie en posant des questions et en Ă©coutant” Poser des questions (sincĂšres et honnĂȘtes) permet de garder le contrĂŽle d’un entretien, Ă©couter (sans faire semblant) permet de diriger une conversation et de montrer que l’on s’intĂ©resse Ă  son interlocuteur. Le meilleur des candidats n’est pas celui qui parle le plus, mais celui qui saura vĂ©hiculer une bonne Ă©nergie et des Ă©motions positives dans ses paroles et son attitude. Motiver un recruteur ne consiste pas Ă  savoir se vendre en faisant l’étalage de tous les avantages que l’on peut avoir. Ne faites pas comme ce (mauvais) vendeur de voiture qui vous prĂ©sente toutes les caractĂ©ristiques et superbes options d’une voiture SAUF celle qui va vous faire passer Ă  l’action, c’est - Ă  - dire vous engager en signant un bon de commande ! Posez donc LA question que jamais personne ne pose, mais qui vous fera obligatoirement ressortir du lot : Candidat : “Monsieur le Recruteur, pour ce poste, pourriez-vous me dĂ©crire quel est selon vous le candidat IDEAL ?” > ECOUTE Recruteur : “Pour ce poste le candidat IDEAL doit avoir les qualitĂ©s suivantes :” QualitĂ© A QualitĂ© B QualitĂ© C Etc... Candidat : “De toutes ces qualitĂ©s, quelle est selon vous LA PLUS IMPORTANTE ?" > ECOUTE Recruteur : “Sans AUCUN DOUTE, la qualitĂ© B” Candidat : “J’ai la qualitĂ© B, parce que (prouvez par des FAITS, expĂ©rience, formation, vĂ©cu) et d’autre part j’ai Ă©galement la qualitĂ© A, parce que...... et la qualitĂ© C, parce que...... > PASSAGE A L’ACTION Candidat : “Monsieur le Recruteur, dans ce cas, comment pouvons - nous envisager la suite des Ă©vĂšnements ? Testez, c’est puissant et cela fonctionne !
http://truttmann.blogspot.com/2011/02/entretien-dembauche-et-intelligence.html

916 HughLeCaine.com - Bonjour
Biographie On a qualifiĂ© le scientifique et compositeur canadien Hugh Le Caine (1914-1977) de "hĂ©ros" de la musique Ă©lectronique. Il a grandi Ă  Port Arthur (maintenant Thunder Bay) dans le nord-ouest de l'Ontario. TrĂšs tĂŽt, il a commencĂ© Ă  construire des instruments de musique et Ă  expĂ©rimenter avec des appareils Ă©lectroniques. Dans sa jeunesse, il imaginait des "sonoritĂ©s merveilleuses" qu'il pensait pouvoir rĂ©aliser Ă  l'aide de nouvelles inventions Ă©lectroniques. Hugh Le Caine travaillant dans le laboratoire de physique de l'UniversitĂ© Queen Ă  Kingston en Ontario, en 1938 AprĂšs l'obtention de son diplĂŽme de maĂźtrise en science Ă  l'UniversitĂ© Queen en 1939, il s'est joint au Conseil national de recherche du Canada (CNRC) Ă  Ottawa. Il a travaillĂ© au dĂ©veloppement des premiers systĂšmes de radar et en physique atomique, se distinguant comme scientifique et publiant d'importants articles dans ces domaines. Chez lui, il poursuivait ses recherches en musique Ă©lectronique et en gĂ©nĂ©ration de son. Il a montĂ© son studio personnel en 1945 oĂč il a dĂ©butĂ© son travail indĂ©pendant sur la conception d'instruments de musique Ă©lectroniques tels que la sacqueboute Ă©lectronique, un instrument monophonique trĂšs Ă©laborĂ© qui est maintenant reconnu comme le premier synthĂ©tiseur contrĂŽlĂ© par tension. Par la suite, Le Caine a dĂ©veloppĂ© des systĂšmes de contrĂŽle par tension pour une grande variĂ©tĂ© d'applications. En 1948, Le Caine est parti en Angleterre pour quatre ans oĂč il a fait des Ă©tudes en physique, poursuivant son travail en musique Ă©lectronique Ă  son retour au Canada. GrĂące aux dĂ©monstrations publiques de ses instruments, il a obtenu la permission de dĂ©placer ses activitĂ©s musicales au CNRC et de s'y consacrer Ă  plein temps en 1954. Pendant les vingt annĂ©es qui ont suivi, il a construit plus de vingt-deux nouveaux instruments diffĂ©rents. Il a collaborĂ© au dĂ©veloppement de deux des premiers studios de musique Ă©lectronique Ă  l'UniversitĂ© de Toronto (inaugurĂ© en 1959) et Ă  l'UniversitĂ© McGill Ă  MontrĂ©al (inaugurĂ© en 1964). Le laboratoire de Le Caine au CNRC a fourni pratiquement Ă  lui seul l'Ă©quipement pour ces deux premiers studios. Les composantes de la saqueboute ont Ă©tĂ© sĂ©parĂ©es en unitĂ©s indĂ©pendantes - ou modules - permettant au compositeurs de leur assigner une tĂąche spĂ©cifique au sein d'un ensemble. Le Caine a enseignĂ© aux deux universitĂ©s et a influencĂ© toute une gĂ©nĂ©ration de compositeurs de musique Ă©lectroacoustique. Ses nombreux articles et dĂ©monstrations personnelles ont eu un effet catalyseur dans la communautĂ© canadienne et internationale. Il a exercĂ© une influence indirecte sur le dĂ©veloppement du synthĂ©tiseur modulaire Moog par l'entremise de Gustav Ciamaga, qui Ă©tait familier avec les filtres de Le Caine et qui a par la suite encouragĂ© Robert Moog Ă  dĂ©velopper son filtre passe-bas contrĂŽlĂ© par tension. Un des aspects les plus importants des instruments de Le Caine est sans doute leur efficacitĂ© pour la performance, leur maniabilitĂ©. Son obsession pour le "beau son" l'a conduit Ă  concevoir des instruments capables de produire un jeu expressif nuancĂ© caractĂ©ristique de la tradition orchestrale. Il avait un sens aigu des besoins de l'interprĂšte afin que celui-ci puisse exĂ©cuter les gestes qui, selon Le Caine, constituent l'essence de la musique. À cet Ă©gard, la sensibilitĂ© au toucher a Ă©tĂ© un Ă©lĂ©ment essentiel et a Ă©tĂ© utilisĂ©e pour les claviers, les mixeurs et autres composantes, sous des formes d'application mĂ©canique, Ă©lectronique et au moyen de la sensibilitĂ© Ă  la lumiĂšre. Sur ce point, les conceptions de Le Caine Ă©taient tellement avancĂ©es que certaines des possibilitĂ©s qu'il a dĂ©veloppĂ©es n'ont connu d'application commerciale que dans les annĂ©es 1980. IdĂ©alement, un instrument de musique devrait offrir de bonnes qualitĂ©s sonores et une certaine flexibilitĂ© dans son contrĂŽle. Or ces deux objectifs ne sont pas toujours compatibles. Les instruments traditionnels exigent habituellement une longue formation avant que l'interprĂšte puisse tirer parti de leurs qualitĂ©s musicales. Dans la conception de ses instruments Ă©lectroniques, Le Caine a tentĂ© de mettre l'accent sur la maniabilitĂ© de l'instrument sans compromettre l'intĂ©gritĂ© de la musique. Chacune de ses crĂ©ations est une Ă©tude unique sur l'Ă©quilibre et le raffinement. Sur le CD, HUGH LE CAINE, COMPOSITIONS, DOMONSTRATIONS 1946-1974, nous pouvons entendre les enregistrements rĂ©alisĂ©s par Le Caine, oĂč il explore et fait la dĂ©monstration des possibilitĂ©s qu'offrent huit de ses instruments. Dripsody, sa composition de 1955 construite Ă  partir du son d'une seule goutte d'eau, compte encore parmi les exemples les plus jouĂ©s de musique concrĂšte. MalgrĂ© l'accueil favorable que ses compositions ont Ă  juste titre connu, Le Caine a conservĂ© une attitude critique Ă  leur Ă©gard : "Je ne me considĂ©rais pas comme un compositeur. Toutefois, j'ai senti que la seule façon de comprendre l'intĂ©rĂȘt du compositeur pour un instrument Ă©tait de l'utiliser moi-mĂȘme dans les diffĂ©rentes formes musicales actuelles." Son humour dĂ©prĂ©ciateur Ă  l'Ă©gard de lui-mĂȘme est Ă©vident dans certains des titres qu'il a donnĂ©s Ă  ses compositions, tel que A Noisome Pestilence (le titre est un calembours : l'anglais "noisome" signifie rĂ©pugnant ou fĂ©tide, mais suggĂšre Ă©galement "noise" qui signifie bruit, d'oĂč la traduction adoptĂ©e, "Une peste bruyante"). Lorsqu'on lui a demandĂ© pourquoi il avait nommĂ© sa premiĂšre composition Dripsody, il a rĂ©pondu : "Parce qu'elle a Ă©tĂ© Ă©crite par une goutte."
http://www.hughlecaine.com/fr/

904 LIRE POUR MIEUX APPRENDRE
Développement personnel appliqué aux études, optimisation du cerveau , introduction aux cartes heuristiques. mind map, mind mapping, développement, personnel, épanouissement, optimisation, cerveau, carte heuristique, carte mentale
http://www.cours-univ.fr/developpement-personnel5.html

766 [WS001] Circuit-Bending – Initiation « Gasol
Introduction Le Circuit-Bending ou Circuitage dĂ©signe l’activitĂ© qui consiste Ă  volontairement court-circuiter un appareil Ă©lectronique (gĂ©nĂ©ralement sonore) afin de provoquer des comportements inattendus pour le dĂ©tourner de son usage d’origine. Par exemple, un jouet sonore pour enfant ou une console de jeu gĂ©nĂ©reront des sons ou des images plus ou moins alĂ©atoires et imprĂ©visibles. Ce terme Ă  Ă©tĂ© introduit par Reed Ghazala dans les annĂ©e 60 lorsqu’il court-circuita accidentellement l’un de ses instruments. Mais des mĂ©thodes similaires ont Ă©tĂ© utilisĂ©es auparavant par d’autres musiciens et ingĂ©nieurs. Cette activitĂ© peut ĂȘtre assimilĂ©e Ă  une certaine forme d’art, de part le dĂ©tournement, l’appropriation et la personnalisation de ces appareils ainsi que leurs usages lors de performances audiovisuelles. C’est l’art du court-circuit. On rencontrera souvent les termes Circuit-Bender ou Bender pour dĂ©signer la personne qui effectue ces modifications et on parlera de Bends pour toutes modifications apportĂ©es Ă  l’appareil. Attention: Ne jamais tenter ces manipulations sur des appareils alimentĂ©s par une tension supĂ©rieure Ă  12V, risque d’électrocution. Ne pas torturer des appareils trop onĂ©reux ou auxquels on tient, en effet il existe un haut risque de casse irrĂ©versible qui transformera le jouet en un joli presse papier. Un peu de thĂ©orie Le Circuitage ne demande pas de grandes connaissances en Ă©lectronique, mais quelques bases sont nĂ©cessaires Ă  l’apprĂ©hension de cette activitĂ©. Notamment la reconnaissance des divers composants Ă©lectroniques qui seront utilisĂ©s ou court-circuitĂ©s. RĂ©sistances La rĂ©sistance est surement le composant le plus rĂ©pandu. Sa principale caractĂ©ristique est d’opposer une plus ou moins grande rĂ©sistance Ă  la circulation du courant Ă©lectrique. Sa valeur (mesurĂ©e en ohms) peut ĂȘtre dĂ©terminĂ©e par un code couleur ou lue sur le boĂźtier des composants les plus rĂ©cents. PotentiomĂštres Un potentiomĂštre n’est autre qu’une rĂ©sistance ajustable. Il possĂšde 3 pattes ainsi qu’un systĂšme mĂ©canique permettant la variation de la rĂ©sistance. Photo-rĂ©sistances Une photo-rĂ©sistance est Ă©galement une rĂ©sistance dont la valeur varie en fonction de l’intensitĂ© lumineuse. On peut Ă©galement le nommer rĂ©sistance photo-dĂ©pendante (light-dependent resistor (LDR)) ou photoconducteur. Condensateurs Un condensateur est un composant Ă©lectronique ou Ă©lectrique Ă©lĂ©mentaire qui a pour propriĂ©tĂ© principale de pouvoir stocker des charges Ă©lectriques opposĂ©es sur ses armatures. Il est utilisĂ© principalement pour stabiliser une alimentation Ă©lectrique, traiter des signaux pĂ©riodiques, sĂ©parer le courant alternatif du courant continu, stocker de l’énergie. Diodes La diode est principalement utilisĂ©e comme convertisseur de courant alternatif vers du courant continu ou comme multiplicateur ou rĂ©gulateur de tension. C’est un composant polarisĂ©, ce qui signifie que le sens de branchement a une importance sur le fonctionnement du montage. Diodes Electro-Luminescentes (DEL / LED) La LED possĂšde la particularitĂ© de gĂ©nĂ©rer de la lumiĂšre lorsqu’elle est parcourue par un courant. De la mĂȘme maniĂšre que la diode, ce composant est polarisĂ©. Transistors Le transistor est le composant actif utilisĂ© principalement comme interrupteur commandĂ© ou pour l’amplification, mais aussi pour stabiliser une tension ou moduler un signal. Circuits intĂ©grĂ©s Le circuit intĂ©grĂ© (CI), aussi appelĂ© puce Ă©lectronique, est un composant Ă©lectronique reproduisant une ou plusieurs fonctions Ă©lectroniques plus ou moins complexes, intĂ©grant souvent plusieurs types de composants Ă©lectroniques de base dans un volume rĂ©duit, rendant le circuit facile Ă  mettre en Ɠuvre. Il existe une trĂšs grande variĂ©tĂ© de ces composants divisĂ©s en deux grandes catĂ©gories : analogique et numĂ©rique. Interrupteurs Un interrupteur est un dispositif permettant d’interrompre ou d’autoriser le passage d’un flux. Boutons poussoirs Le bouton poussoir est une touche tactile qui permet de faire une liaison Ă©lectrique momentanĂ©e le temps que l’on appuie dessus ou, sur certains modĂšles inversĂ©s, d’ouvrir temporairement le contact Ă©lectrique. Connecteurs Jack Format de connecteur mĂąle et femelle gĂ©nĂ©ralement utilisĂ© pour les connexions audio de types casques et micros. Le mini Jack fait 3,5 mm de diamĂštre, le jack normal fait 6,35 mm. MatĂ©riel et compĂ©tences Pour mener Ă  bien ces projets et en plus de certains composants citĂ©s ci-dessus, il faudra ĂȘtre Ă©quipĂ© du matĂ©riel basique (tournevis, fer Ă  souder, Ă©tain, pompe Ă  dessouder, cĂąblage, pinces coupantes, pinces croco, perceuse, dremel 
) De plus, il faudra un minimum de compĂ©tences en soudage, mais tout le monde se souvient des cours de technologies au collĂšge et dans tous les cas, ces compĂ©tences s’acquiĂšrent vite aprĂšs quelques essais. Il faudra simplement veiller Ă  ne pas dĂ©poser la panne du fer trop longtemps sur un composant pour ne pas l’endommager et ne pas faire baver l’étain au risque de crĂ©er un court-circuit non souhaitĂ©. Il faudra Ă©galement s’armer de patience, c’est la qualitĂ© premiĂšre et la plus haute compĂ©tence d’un Bender. En effet, un jouet nĂ©cessite gĂ©nĂ©ralement entre 4 Ă  12h pour ĂȘtre modifiĂ© (dont les 3/4 de ce temps sont consacrĂ©s Ă  la recherche des Bends). Avec l’expĂ©rience ce temps sera considĂ©rablement rĂ©duit. Beaucoup de pratique Victimes potentielles Pour dĂ©buter, l’idĂ©al est de s’attaquer Ă  des appareils peu couteux tels que des jouets sonores rĂ©cupĂ©rĂ©s dans votre cave ou lors de vide-greniers. Les plus rĂ©putĂ©s Ă©tant les jouets vintages du type DictĂ©e Magique et dĂ©rivĂ©s (Speak&Spell/Math/Learn), les insupportables Furby, les petits synthĂ©tiseurs type Casio SK-1 
 Tout ce qui possĂšde un haut-parleur, fonctionne sur piles ou en dessous de 12V. Plus particuliĂšrement les appareils fabriquĂ©s durant les annĂ©es 80/90 qui ne sont pas encore Ă©quipĂ©s de composants Ă©lectroniques sophistiquĂ©s ou de circuits entiĂšrement numĂ©riques. Les constructeurs les plus connus sont: Texas Instruments, Casio, Vtech, Coleco, Creatoy. Il est Ă©videmment possible d’élargir les domaines de recherches Ă  des appareils plus Ă©laborĂ©s mais gare Ă  l’irrĂ©versible court-circuit meurtrier qui mettra dĂ©finitivement la machine hors-service. Recherche Il faut tout d’abord dĂ©sosser votre cible pour mettre Ă  nu le circuit Ă©lectronique. Ensuite, on allume le jouet pour lui faire Ă©mettre un son et on test simplement sa rĂ©activitĂ© en posant plusieurs doigts simultanĂ©ment sur diffĂ©rents endroits du circuit. GĂ©nĂ©ralement, un effet de « pitch » se fait entendre (baisse/augmentation de la tonalitĂ©), on comprend alors que la machine est sensible au Circuitage et les choses sĂ©rieuses peuvent donc commencer (toutes les machines ne sont pas forcement sensibles au toucher, mais c’est une bonne technique d’approche). Afin de ne pas avoir Ă  mĂ©moriser tous les endroits sensibles, l’idĂ©al est de prendre une photo du circuit, de la transferer sur un ordinateur et ainsi noter pas Ă  pas Ă  l’aide d’un logiciel de dessin type MSPaint ou Photoshop tous les Bends dĂ©couverts. Certains les notent directement sur le circuit Ă  l’aide d’un stylo ou d’un feutre, mais l’encre contenant gĂ©nĂ©ralement du carbone et le carbone Ă©tant conducteur, il existe un risque de court-circuit non dĂ©sirĂ© dont on pourra difficilement se dĂ©faire. La premiĂšre et la plus simple des modifications Ă  apporter Ă  son appareil est le raccordement Ă  un ampli ou une console de mixage. Il sera alors possible d’enregistrer les sons de la machine ou de l’utiliser lors de performances live. Pour ce faire, on repĂšre gĂ©nĂ©ralement le haut-parleur et on le remplace ou on installe en parallĂšle un connecteur Jack. Dans le second cas, l’ajout d’un interrupteur pourra servir Ă  basculer entre la sortie audio ou le haut-parleur. On peut maintenant commencer Ă  parcourir mĂ©thodiquement ou au hasard le circuit Ă  l’aide d’un testeur. Le plus simple est d’utiliser des pinces croco que l’on raccordera Ă  deux petits tournevis d’horloger. On place la pointe du premier tournevis qui restera stationnaire sur un point du circuit et avec le second on parcourt diffĂ©rents autres points en Ă©coutant les changements de sons intĂ©ressants que l’on note au fur et Ă  mesure sur notre photo. On poursuit ensuite en dĂ©plaçant le premier tournevis sur un autre point et en recommençant notre parcours avec le second. On rĂ©pĂšte cette procĂ©dure jusqu’à ce que la totalitĂ© du circuit ait Ă©tĂ© parcouru ou lorsque nous estimons avoir trouvĂ© toutes les modifications souhaitĂ©es. Les Bends les plus courants sont gĂ©nĂ©ralement: la sortie audio permettant l’amplification, le volume, l’overdrive/distortion, les glitches, les boucles, le bouton reset. Dans certains cas, les Bends ne sont pas compatibles entre-eux. La machine plantera irrĂ©mĂ©diablement dĂšs lors qu’on activera plusieurs Bends simultanĂ©ment. On peut alors dĂ©cider de continuer la quĂȘte des modifications compatibles ou bien Ă©viter d’en activer plusieurs Ă  la fois. CĂąblage et placement des composants La prochaine Ă©tape est le raccordement des diffĂ©rents points du circuit trouvĂ©s prĂ©cĂ©demment. On les relie entre eux en soudant un fin cĂąble de cuivre sur chaque point. On placera ensuite, par exemple, un interrupteur entre deux de ces cĂąbles allant de paires, de maniĂšre Ă  (dĂ©s)activer notre court-circuit. Il est aussi possible dans certains cas de remplacer ou coupler l’interrupteur Ă  un potentiomĂštre ou une photo-rĂ©sistance qui appliquera une plus ou moins grande rĂ©sistance au passage du courant, attĂ©nuant ou accentuant ainsi l’effet du court-circuit (trĂšs utile pour les effets de pitch/volume/overdrive). Il est prĂ©fĂ©rable de ne pas souder le composant avant de l’avoir montĂ© sur le chĂąssis de la machine, de maniĂšre Ă  ne pas le dessouder par inadvertance lors de son placement. Utile aussi pour connaitre la bonne longueur des cĂąbles et leur cheminement et ainsi Ă©viter les surplus qui empĂȘcheraient la fermeture du boitier. Pour percer le chĂąssis, on utilisera une petite perceuse ou un Dremel. Le positionnement des composants est libre mais attention Ă  choisir un emplacement qui ne gĂȘnera ni la fermeture, ni l’ergonomie du boitier. En effet, un composant mal placĂ© et difficilement accessible pourrait compromettre la spontanĂ©itĂ© de la performance. Afin de ne pas trop endommager le chĂąssis, il est aussi possible de raccorder tous les composants sur un boitier externe qui servira de contrĂŽleur. Dans ce cas, l’utilisation d’un cĂąble nappe tel que l’on trouve dans un ordinateur peut ĂȘtre trĂšs pratique pour ne pas avoir des dizaines de fils qui sortent du chĂąssis (un cĂąble SCSI est parfait pour ce type de montage). Tests Il est maintenant l’heure de tester notre nouveau jouet ! Liens utiles http://www.anti-theory.com : Reed Ghazala, pĂšre du Circuit-Bending http://www.casperelectronics.com : Peter Edwards, grand maĂźtre Bender http://gieskes.nl : Gijs Gieskes, un extra-terrestre http://bitcrusher.free.fr : Mon cher ami Bitcrusher, grand Bender francophone http://www.dataglitch.org : Label associatif regroupant des amoureux des technologies Lo-Fi http://www.getlofi.com : Astuces et ressources pour dĂ©butants ou vĂ©tĂ©rans http://www.sailormouth.org : Des infos et des schĂ©mas trĂšs utiles http://www.datamath.org : MusĂ©e des produits Texas-Instruments http://www.miniorgan.com : Base de donnĂ©es de jouets plus ou moins rares CrĂ©ations personnelles Screaming Teacher aka Talking Teacher – Coleco Le Livre Tragique aka Le Livre Magique – TI Speak’n'Glitch’n'Bleep’n'Math aka Speak’n'Math – TI La Tortu(r)e aka Tortue Musicale – Carrefour LoFi Mic aka TĂ©lĂ©phone Ă  cadran – Socotel
http://www.gasol.fr/2010/06/30/5/

739 Sound Designers.Org :: Le son qui a du sens
Le son qui a du sens sound design,sounddesign,sound designer,sounddesigner,audio,numĂ©rique,sound,design,montage,montage son,design sonore,son,mixage,enregistrement,habillage,doublage,synchro,composition,prise de son,bruitage,bruit,mastering,sonothĂšque,dolby,DTS,surround,multicanal,multi-canal,5.1,SR,MAO,M.A.O.,ingĂ©nieur,ingĂ©nieur du son,opĂ©rateur,opĂ©rateur du son,compositeur,rĂ©alisateur,rĂ©alisateur sonore,rĂ©alisation sonore,multimĂ©dia,MIDI,acoustique,crĂ©ation,sonore,production,postproduction,post production,audiovisuel,audiovisuelle,film,cinĂ©ma,vidĂ©o,tĂ©lĂ©vision,radio,musique,publicitĂ©,studio,forums,news,chat,articles,bancs d'essai,liens,tĂ©lĂ©chargements,captures,RSS,newsfeed,biblio,AES,EBU,OMF,AAF,VST,VSTi,RTAS,TDM,HTDM,AU,MAS,DX,DXi,Pro Tools, Digital Performer, Nuendo, Cubase, Logic, Pyramix, Samplitude, Wavelab, SoundForge, Cool Edit, Fairlight, Euphonix, Neve, SSL,Yamaha,Mackie,MOTU,Steinberg,Digidesign,Merging,AVID,soundminer,twistedwave Le PrĂ©-Mastering audio est une Ă©tape situĂ©e aprĂšs l’enregistrement et le mixage, en fin de la chaĂźne de production audio, c’est la derniĂšre optimisation du projet. NĂ©anmoins, c’est la partie du processus la moins connue tant par les professionnels que par les artistes. Le manque de connaissances Ă  ce sujet peut amener Ă  se poser plusieurs questions : « Quelle est son utilitĂ© ? Pourquoi un individu appelĂ© ingĂ©nieur de Mastering toucherait Ă  mon travail que je considĂšre comme Ă©tant abouti ? 
 » De plus si les personnes agissant en amont de la production audio et plus particuliĂšrement au niveau du mixage ne connaissent pas de quelle façon et dans quelle direction sera finalisĂ© leur projet, des erreurs ne pourront ĂȘtre Ă©vitĂ©s et les bĂ©nĂ©fices apportĂ©s par une Ă©tape de finalisation ne seront pas optimaux. On peut aussi dĂ©duire qu’une activitĂ© mal connue est inĂ©vitablement victime de prĂ©jugĂ©s et de fausses interprĂ©tations. Dans ce mĂ©moire, je porterai mon attention sur les moyens d’optimiser la transition entre le mixage et le PrĂ©-Mastering. En effet, lors d’une sĂ©ance d’enregistrement, les techniciens concernĂ©s agissent toujours en pensant Ă  l’étape suivante, c'est-Ă -dire celle du mixage. La dĂ©marche Ă  suivre devrait ĂȘtre la mĂȘme au moment de mixer Ă  l’attention du PrĂ©-Mastering. De cette façon, chacun remplit son rĂŽle de façon optimale et le produit peut prendre toute son ampleur. Pour ce faire il faut donc Ă©claircir les moyens et les logiques utilisĂ©es dans les studios de Mastering et mettre en Ă©vidence les bĂ©nĂ©fices qu’on en retire. AprĂšs un bref historique, pour « planter le dĂ©cor », je commencerai par mettre en avant les diffĂ©rents avantages que l’on peut tirer du PrĂ©-Mastering et pourquoi il est indispensable dans la chaĂźne de production audio. Puis j’expliquerai les moyens utilisĂ©s pour perfectionner le projet sonore en faisant un aperçu des outils[1] et de la maniĂšre dont s’en servent les ingĂ©nieurs de Mastering. Enfin, je mettrai en Ă©vidence les efforts qui peuvent ĂȘtre fait dĂ©s le mixage afin de faciliter et de profiter pleinement des amĂ©liorations pouvant ĂȘtre apportĂ©es lors de la finalisation. Le PrĂ©-Mastering n’est Ă  priori praticable que par des techniciens dotĂ©s d’une longue expĂ©rience. Le propos de ce mĂ©moire est de dĂ©couvrir et d’éclairer une activitĂ©, tout en dĂ©veloppant les bĂ©nĂ©fices qu’elle peut engendrer. Je prendrai aussi position sur les attitudes et les pratiques Ă  adopter en amont de la production audio[2] pour profiter pleinement du PrĂ©-Mastering. Le sujet choisi est le reflet de ma curiositĂ© et de la volontĂ© de travailler en harmonie avec les diffĂ©rents acteurs du milieu de la production audio.
http://www.sounddesigners.org/index.php?module=Articles&func=viewpage&pageid=23

718 Musiques - H O R S N O R M E
Dossier : OĂč trouver de la musique sur internet ? Par Ed End le samedi, mai 29 2010, 10:07 albums apprendre audio comment complet dossier efficace exhaussif fĂȘte de la musique gratuites guide illĂ©gal internet libre lĂ©gal meilleurs sites mp3 musiques oĂč trouver de la musique recherche simple son trouver tĂ©lĂ©chargement tĂ©lĂ©charger I. Pourquoi chercher de la musique sur internet ? Pour rĂ©pondre Ă  cette question on peut se poser une autre question : OĂč trouver de la musique en dehors d'internet ? A part quelques exceptions Ă  Paris, la plupart des disquaires indĂ©pendants ont disparus. Les supermarchĂ©s ont trĂšs peu de choix. Les magasins spĂ©cialisĂ©s, par exemple la Fnac ont un nombre limitĂ© de rĂ©fĂ©rences disponibles Ă  des prix pas toujours accessibles. Cependant il reste des solutions intĂ©ressantes : le marchĂ© de l'occasion, acheter les albums lors des concerts Ă  des prix plus abordables ou encore moins onĂ©reux les emprunter Ă  des mĂ©diathĂšques. Convertir en mp3 les anciens supports, k7, cd, vinyles et Ă©changer des albums numĂ©risĂ©s dont on dĂ©tient les originaux, lĂ©galement, dans le cadre de la copie privĂ©. Si malgrĂ© cela tant de personnes cherchent de la musique sur internet, c'est : a. Parce qu'il y a beaucoup plus de choix. A l'heure actuelle, par exemple, le dĂ©veloppement de la musique libre est tel qu'il est impossible de suivre l'intĂ©gralitĂ© des Ɠuvres qui sont publiĂ©es. b. Parce que le coĂ»t est quasi nul. - Soit en raison de la disparition du support, il n'y a plus de coĂ»t de diffusion, plus de coĂ»t de fabrication, juste Ă©ventuellement un coup de crĂ©ation. MalgrĂ© cela dans le domaine commercial les magasins en ligne (Itune et autres consorts) sont loin de rĂ©percuter la disparition des coups sur leurs tarifs. - Soit en raison de ce que les lobbys et le gouvernement appĂšlent piratage, pour ma part je considĂšre qu'ils font une faute d'orthographe et prĂ©fĂšre parler de partage. Un exemple flagrant de leur mauvaise foie, contrairement Ă  ce qu'a prĂ©tendu un jour un patron de la Fnac, un album n'est pas une baguette de pain, passer l'Ă©tape de crĂ©ation du premier exemplaire, il est duplicable Ă  l'infini, ni farine, ni travail supplĂ©mentaire, autrement dit, je ne connais aucune baguette de pain qui puisse nourrir toute la planĂšte. c. Parce que la dĂ©couverte est facilitĂ©e. Depuis que les majors ont pris le contrĂŽle des mĂ©dias radio et tĂ©lĂ©, Ă  part dans de rares mĂ©dias papiers spĂ©cialisĂ©s, et certains gratuits culturels, c'est trĂšs difficile de faire des dĂ©couvertes. ConcrĂštement avec un logiciel de peer to peer, on Ă©tend trĂšs rapidement la diversitĂ© des musiques que l'on apprĂ©cie. DĂ©jĂ  pour la simple raison que dans tous les genres, au-delĂ  du mainstream des majors il existe des Ɠuvres de qualitĂ©. d. Pour pouvoir essayer la musique avant de l'acheter. Une bonne façon de se prĂ©munir des singles qui pourraient permettent d'Ă©couler des albums bĂąclĂ©s.
http://hors.norme.blog.free.fr/index.php?category/L-internet-pour-les-nuls/Ressources-culturelles/Musique

253 Twitter : 10 outils indispensables pour trouver de l'information | ilonet
Note : Cet article est une traduction de l’article « 10 excelentes formas de buscar informaciĂłn en Twitter », Ă©crit par Juan Diego Polo. Je le remercie pour m’avoir autorisĂ© Ă  le traduire. ÂĄMuchas gracias Juan! Si vous pensez que Twitter est un ocĂ©an d’informations inutiles dans lequel des millions de personnes hurlent sans intĂ©rĂȘt, c’est que vous avez mal cherchĂ©. En plus du moteur de recherche officiel search.twitter.com, il existe des centaines d’autres moyens pour trouver les perles du web, des informations importantes, ou des personnes intĂ©ressantes. Voire de capter le buzz avant mĂȘme qu’il prenne de l’ampleur. Je vous prĂ©sente ici 10 de ces outils, certains ayant directement Ă©tĂ© repris depuis dumblittleman.com. Si les moteurs de recherche vous passionnent, il y en a des dizaines dans le livre que j’ai publiĂ© l’annĂ©e derniĂšre (la version PDF est gratuite).
http://ilonet.fr/10-excellents-services-pour-trouver-de-l’information-sur-twitter.html

146 Techno Smart, les bons outils pour les gens malins
firefox, web, productivité, temps, logiciel libre, logiciels libres, navigateur, internet explorer,futur, lettre du futur, développement personnel, réflexion, ,google, amener l'information à soi, tri de l'information
http://www.technosmart.net/

79 Clebs | MySpace
Profil MySpace pour Clebs. Recherche des amis, partage des photos, reste en contact avec des copains de classe et rencontre de nouvelles personnes sur MySpace. rencontre amis écouter musique gratuite artistes exclusivité clips vidéos fan
http://www.myspace.com/461843474

101 - 201